La Tour qui fêtera ses 130 ans l'an prochain s’apprête à connaitre un nouveau lifting. Une mise en beauté en prévision des Jeux Olympiques de 2024. Le journaliste François Vey, s'est penché sur l'histoire, petite et grande, de la Dame de Fer dans un livre "La Tour Eiffel, vérités et légendes".

La Tour Eiffel s'offre un lifting pour ses 130 ans
La Tour Eiffel s'offre un lifting pour ses 130 ans © Getty

Du "rouge Venise" au "Brun Tour Eiffel"

Le chantier de peinture qui s'ouvre est donc le 20è depuis la construction, mais pour la première fois la Tour va être décapée. 

19 couches : voilà un chantier qui s'annonce long et délicat puisque ce grand nettoyage permettra d'enlever totalement la peinture au plomb qui existe encore et de lutter contre la corrosion. 

Depuis sa construction, la tour est passée successivement par des teintes rouge, jaune, ocre avant d’arborer ce "Brun Tour Eiffel" évoquant le bronze depuis 1968. Cette couleur est déclinée en trois tons de la plus claire au sommet à la plus foncée en bas.

27 novembre 2001, le maire de Paris Bertrand Delanoë donne le premier coups de pinceau de couleur "brun Tour Eiffel"
27 novembre 2001, le maire de Paris Bertrand Delanoë donne le premier coups de pinceau de couleur "brun Tour Eiffel" © AFP

La dame de fer n'usurpe pas son nom

C'est un choix de Gustave Eiffel. Elle est fer puddlé

L'acier existe déjà à l'époque mais Eiffel n'ayant jamais pratiqué de grandes constructions en acier, il s'en méfie. Il sait aussi que ses ingénieurs maîtrisent parfaitement le fer. Il connait tous les paramètres techniques, il connait tous les ingénieurs du moment. Il a confiance dans cette technologie et ce matériau.

Un démontage annoncé

Cela parait extraordinaire aujourd'hui, tant la Tour Eiffel est liée à l'image de Paris et de la France. Et pourtant.

Souvenons-nous que la Tour est construite à l'occasion de l'exposition universelle de 1889. On est dans la logique d'une exposition universelle : on construit des bâtiments et des édifices qu'on détruit ensuite. En l’occurrence, la Tour de monsieur Eiffel était une attraction et son concepteur s'est engagé à ce qu'elle soit démontée. Promesse qui a permis de faire accepter son idée, considérée comme "très radicale", "monstrueuse" disaient même les artistes consultés.

Démontage, quel démontage ?

Gustave Eiffel bénéficie d'une concession de 20 ans. Pendant l’Exposition, la Tour connait un énorme succès populaire. Mais, une fois l’Exposition terminée, la curiosité retombe vite et le nombre de visiteurs avec elle. Très rapidement, Eiffel va trouver à sa Tour une autre vocation que celle purement touristique.

La Tour, en cette fin de siècle, est le symbole de la réussite technique des ingénieurs français. On a battu les Américains et les Anglais qui voulaient construire une tour de 1000 pieds de haut. Eiffel va déployer son savoir faire d'homme de réseau pour imposer l'idée que sa Tour a aussi une utilité scientifique.

L'endroit devient un laboratoire, on y fait des observations météorologiques, des observations astronomiques. Des articles scientifiques sont publiés. 

A la fin du XIXè siècle, émerge l'idée de la télégraphie sans fil. En 1903, Eiffel a l'idée géniale de permettre des expériences militaires. Expériences qu'il finance. C'est le début de la TSF, le début de la transmission pour les armées.

Gustave Eiffel dans son "laboratoire"
Gustave Eiffel dans son "laboratoire" © AFP

Le rôle de la Tour Eiffel dans la Première Guerre Mondiale

Alors que s'achèvent les commémorations du centenaire de la Grande Guerre, il est bon de rappeler que la Tour y a joué un rôle non négligeable. Le général Ferrier, qui n'est encore que colonel, l’homme que Gustave Eiffel a investi de cette mission, installe ses sapeurs-télégraphistes au pied de la Tour. L'antenne installée tout en haut permet d'écouter les Allemands qui ne savent pas qu'ils sont écoutés.

Lors de la première bataille de la Marne (septembre 1914), les grandes oreilles de la Tour Eiffel vont permettre de capter des informations décisives. Une partie de l'armée allemande s'est arrêtée à cause de problèmes d'intendance. Une brèche s'est ouverte. Cette information, les sapeurs-télégraphistes la captent et elle vient confirmer les observations sur le terrain. La bataille donne lieu à un célèbre épisode : celui des "taxis de la Marne".

Offrez-vous un petit bout de la Tour Eiffel

Si vous avez quelques dizaines de milliers d'euros, c'est possible.

L'escalier hélicoïdal d'origine de la Tour Eiffel démonté en 1983 pour laisser place à de nouveaux ascenseurs et vendu aux enchères publiques le 1er décembre 1983 est à nouveau à vendre. Une partie tout au moins. Vous pouvez l'admirer dans la cour d'Arcurial. La vente aura lieu le 27 novembre prochain.

L'escalier hélicoïdal de la Tour Eiffel
L'escalier hélicoïdal de la Tour Eiffel © AFP

Aller + loin

🎧 Le club de la Tète au Carré, avec François Vey, l'auteur de La Tour Eiffel, vérités et légendes

📖 La Tour Eiffel, un paratonnerre de luxe un peu trop sollicité

🎧 Le billet de Charline : La tour Eiffel derrière une vitre, le Qatar va penser qu’elle est à vendre

VOIR | Le 7/9 en direct de la Tour Eiffel pour les 50 ans de France Inter

VOIR | La radio a sauvé la Tour Eiffel

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.