Dans 50 jours France Inter aura 50 ans .Un demi-siècle radiophonique , des noces d’or avec ses auditeurs.50 ans qui préfigurent un bel avenir.

Il est impossible de raconter ces 50 ans sans oublier une émission, un fou rire, un reportage, une voix… C’est ainsi que nous avons choisi les archives comme fil conducteur de cette remontée dans le temps : reportages, photos, articles de presse, extraits de livre, vidéos, campagnes de pubs, vinyles... un demi-siècle d'archives pour apprendre et se souvenir.

L’ensemble des services de Documentation de Radio France et de la Discothèque de Radio France, le Service Archives écrites, le Musée de Radio France ainsi que les équipes de l’INA ont effectué toutes les recherches pour dénicher les pépites que recèlent les trésors de leurs fonds*.

Mais avant de laisser la place aux archives, nous avons eu envie de demander à quelques une des voix qui ont fait l’histoire de France Inter de partager avec nous un souvenir, comme une archive personnelle.

Eve Ruggieri carrée
Eve Ruggieri carrée © F. Reinhart / Radio France

Eve Ruggieri :

France Inter pour moi c'était du plaisir et des légèretés. C’était la récré. (…) Je me souviens d'une liberté de ton absolue, c'était le temps des flagrants délires, mais aussi d'une tenue et d'un respect vis à vis de nos invités.

Chancel 1971 carte
Chancel 1971 carte © Radio France

Jacques Chancel :

France Inter m a permis de redécouvrir la France après une première vie en Asie. C’est Roland Dhordain qui m’a ouvert la porte. Et la première chose dont je me souviens c’est que nous formions le trio ABC avec Jose Artur et Pierre Bouteiller. Nous étions tout le temps en France ou de part le monde pour faire nos émissions et non pas enfermés dans les studios.Inter, c’est ma mémoire, ma famille.

Louis Bozon
Louis Bozon © Radio France

Louis Bozon :

Tant de souvenirs merveilleux... Inter ce sont les 37 pays que j'ai visité avec "Bonjour tout le monde ". Dont, à l'époque de la Guerre Froide, la Russie. J'y ai rencontré la danseuse Mya Plisetskaya. Nous avons passé tout l'après-midi ensemble. C'était un enchantement.

José Artur 2010
José Artur 2010 © Radio France

José Artur :

France Inter, c'est Ecoutez la différence , le slogan qui lui va le mieux. Ecoutez la différence, parce que c'est une radio qui pousse à réfléchir et où on apprend le plus de choses

* Nous tenons tout particulièrement à remercier Christian Azial, Caroline Chaussé, Isabelle Cluzand, Romain Couturier, Anne Delaveau, Hervé Evanno, Odile Joessel, Cécilia Ratignier, Anthony Richard, Annelise Signoret et Aurélie Zbos.

Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.