Sa "Barbara" a fait l'ouverture d' Un certain regard à Cannes. Pour ce biopic qui n'en est pas un, Mathieu Amalric retrouve Jeanne Balibar

Jeanne Balibar dans "Barbara"
Jeanne Balibar dans "Barbara" © Waiting For Cinéma 2017 / Roger Arpajou

Une actrice va jouer Barbara, le tournage va commencer bientôt. Elle travaille son personnage, la voix, les chansons, les partitions, les gestes, le tricot, les scènes à apprendre, ça va, ça avance, ça grandit, ça l'envahit même. Le réalisateur aussi travaille, par ses rencontres, par les archives, la musique, il se laisse submerger, envahir comme elle, par elle.

Si je ressemble à Barbara dans le film, c’est parce que c’est mon métier

"En préparant le film, j’ai découvert qu’on ne se ressemblait en aucun point", confie Jeanne Balibar, "Dans toutes les situations de la vie, dans le travail, vis-à-vis des hommes, nos décisions sont diamétralement opposées. Du côté de la voix, de la diction, on est à l’opposé total ! J’ai un débit très lent alors qu’elle est une mitraillette, elle est une soprano qui va chercher dans les graves alors que je suis une mezzo qui peut éventuellement monter… Si je ressemble à Barbara dans le film, c’est parce que c’est mon métier..." (In Les Inrocks, juillet 2017)

Mathieu Amalric a reçu le prix Jean Vigo pour Barbara

Jeanne Balibar et Mathieu Amalric
Jeanne Balibar et Mathieu Amalric / Roger Arpajou

► DECOUVREZ | Une playlist dans l'esprit du film d'Amalric
► (RE)ECOUTEZ | La Bande originale avec Mathieu Amalric
► (RE)ECOUTEZ | L'heure bleue avec Jeanne Balibar

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.