Et si demain, les robots accomplissaient des tâches artistiques ? Baptiste Etchegaray a rencontré Patrick Tresset et son robot dessinateur, Paul, pour une séance de portrait…

Baptiste Etchegaray pose avec son portrait dessiné par le robot
Baptiste Etchegaray pose avec son portrait dessiné par le robot © Radio France

Il a un petit nom, il s'appelle "Paul". Paul est un robot dessinateur : on pose devant lui comme un modèle pose devant un portraitiste, il a un œil ( une sorte de webcam), un bras robotisé qui tient un stylo bille noir tout simple sur une feuille A4.

On dirait qu'il gribouille sur la feuille et en fait il vous tire le portrait pour de vrai.

Derrière la machine, il y a un homme : Patrick Tresset, qui était lui-même artiste et qui un jour s'est passionné pour les robots. Il a créé son double, une sorte d'avatar à qui il a délégué la fonction de dessiner.

C’est vraiment le minimum pour faire du dessin d’observation : une caméra (un oeil) et un bras pour dessiner. Il réagit aux lignes saillantes du visage.

► ALLER PLUS LOIN | À quand le prix Goncourt pour un robot ? C'est la question que pose Dorothée Barba à ses invités ce dimanche 2 octobre à 17h. Pour en savoir plus, écoutez-les !

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.