En attendant la réouverture des salles, c’est à l’hôtel qu'il faut désormais se rendre pour voir des films : à Paris, la chaîne MK2 inaugure "l'Hotel Paradiso", un établissement où les cinéphiles peuvent s'organiser des séances à la carte sur écran géant.

Une chambre de l'Hôtel Paradiso
Une chambre de l'Hôtel Paradiso © Romain Ricard

Avec son"Hôtel Paradiso", MK2 inaugure un concept unique. Écrans géants dans toutes les chambres, accès privilégié au cinéma du quartier avec une loge et même un roof top pour des séances en plein air. À peine ouvert, l'hôtel est déjà complet. Ces derniers jours, Les premiers clients sont d'ailleurs arrivés tôt pour profiter les premiers de l'expérience. Matthieu, 32 ans, est privé depuis trop longtemps de cinéma. Il découvre les lieux, ébloui : "Quand on est dans la chambre, que le rideau se ferme et que le vidéo-projecteur s'allume, on retrouve quelque chose qu'on ne peut pas retrouver chez soi avec une télévision." 

Ce sera pour lui la chambre numéro 31. Espace réduit mais confortable, salle de bain, un lit, un bureau et une immense fenêtre, qui, le moment venu, doit se transformer en écran de cinéma : "Je vais partir sur un film de Claude Chabrol, ensuite je vais prendre un bain en regardant un film, ensuite je vais m'endormir en regardant un film, je vais peut-être me réveiller en regardant un film", imagine Matthieu.

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"Vidéo-club géant"

Chacun ici est libre de son programme et choisit sa chambre en fonction de son budget : 34 chambres, deux suites, chacune équipée d’un écran de trois mètres que l’on active à partir d’une tablette, en deux clics. "C'est une sorte de vidéo-club géant, pour les passionnés de cinéma, avec tous les abonnements, toutes plateformes, qui permettent d'éviter la soirée ratée où on a trop de télécommandes, on ne sait pas quel contenu voir et on est déjà énervé avant d'avoir commencer à regarder un film", détaille Elisha Karmitz, le patron des lieux, directeur général du groupe MK2 (une dizaine de cinémas à Paris). 

Depuis six ans, il travaille sur ce concept d’hôtel-cinéma avec son frère Nathanaël. Chaque détail a été étudié avec soin et rappelle d’une manière ou d’une autre l’ambiance aujourd’hui presque oubliée de nos cinémas de quartiers :

"C'est une manière, dans cette période, de se réinventer, d'avoir une idée de ce que peut être l'avenir du cinéma."

Dès que la situation le permettra, les clients de l’hôtel auront aussi accès au roof top pour des séances en plein air, et même à une loge privée à l’intérieur du MK2 Nation, pour y organiser des projections entre amis, ou même leur propre festival de cinéma.