Ablaye Cissoko présentera son nouvel album solo Mes Racines au Théâtre de la Ville à Paris.

Depuis sa première apparition sur la scène internationale à Oslo en 1996, ce fils de griot, né en 1970, a gravi les échelons de la notoriété et multiplié les rencontres : Jacques Higelin en 1996, le groupe de jazz African Project en 2000, le trompettiste allemand Volker Goetze, le guitariste marocain Majid Bekkas et le saxophoniste français François Jeanneau. Aujourd’hui, « la douceur de son timbre, la finesse de ses lignes mélodiques, la fluidité de son doigté, sa virtuosité sans tapage » ne sont plus à démontrer. Un régal !

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.