Act on Climate Change : la sélection officielle du Mobile Film Festival
Act on Climate Change : la sélection officielle du Mobile Film Festival © Mobile Film Festival - capture d'écran /

Le Mobile Film Festival dévoile sa sélection officielle pour un prix 2015 exceptionnel consacré au climat, et inclus dans le programme de la COP 21 à Paris.

765 films d’une minute, captés sur smartphones ont été envoyés par des apprentis réalisateurs issus de 70 pays. Le Mobile Film Festival en a retenu 75 en sélection officielle.

Les jurés du Mobile Film Festival, parmi lesquels Fernando Meirelles (La Cité de Dieu) ou lacomédienne française Zabou Breitman remettront les récompenses le 7 décembre prochain. Mais d’ici là le public peut voter sur le site du Mobile Film Festival.

Pour Bruno Smadja , organisateur du festival, les films parlent d’air, d’eau, de déchets, et finalement de l’humain, tel qu’en lui-même, avec ses travers. De Rio de Janeiro à Téhéran les films donnent mille façons de voir l’Homme face au défi de la planète.

Comme toujours dans le cadre du Mobile Film Festival , on retrouve une grande diversité de films envoyés.

En particulier dans le cas précis du thème de cette 11e édition « Act on climate change », on retrouve toutes les grandes questions liées au changement climatique et nous avons aussi de nombreux films d’anticipation avec une vision plus ou moins sombre du futur !

On peut noter des différences d’échelle entre les nationalités. Lorsque l’on parle des questions de déchets dans les pays du Sud, la dimension du problème est énorme et les images sont souvent terribles. Lorsque l’on parle du sujet dans les pays du Nord, il s’agit plus d’un acte de civilité ! Mais quoiqu’il en soit les grands thèmes sont vraiment partagés.

Quatre exemples de films

Derniers articles

Livres

Le Journal de Tintin a 70 ans

lundi 26 septembre 2016
Culture

L’art d’Hergé arrive au Grand Palais

lundi 26 septembre 2016
Économie

Bercy veut identifier 45.000 comptes cachés en Suisse

lundi 26 septembre 2016
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.