Affluences est une start up couvée à la Bibliothèque Nationale de France. Histoire d'être proche des usagers plutôt que des professionnels de la French Tech.

La Bibliothèque François Mitterrand abrite la start up Affluences
La Bibliothèque François Mitterrand abrite la start up Affluences © AFP / LIONEL BONAVENTURE

Affluences est un bébé entreprise qui se développe à quelques centaines de mètres seulement de la future Station F, et volontairement en dehors de ce genre de pépinières.

Station F, à coté de la gare d'Austerlitz à Paris accueillera ses premiers occupants début juillet. C'est le plus grand incubateur mondial : 34 000 m2 dans la halle Freyssinet, un immense bâtiment ferroviaire, avec un millier d’entreprises de la French Tech. Une opération initiée par Xavier Niel, patron de Free.

Que fait donc Affluences la mini start up dans les rayons de la plus grande bibliothèque de France, face à la plus grande pépinière d'entreprises ?

Paul Bouzol, le dirigeant d'Affluences : "On est la seule et la première entreprise à travailler avec la BnF. C'est un échange de bons procédés. La BnF cherche à innover et nous nous cherchons à nous rapprocher de nos utilisateurs".

Affluences développe une appli et des solutions pour le publics des bibliothèques, musées et piscines notamment.

Paul Bouzol : "Par exemple nous avons offert la possiblité de réserver des salles de travail pour les usagers de la BnF. Ça parait tout bête mais avant il fallait téléphoner et la Bnf remplissait un calendrier papier. L’idée c’est de pouvoir le faire sur leur smartphone pour libérer les agents… on a mis ça en place en quelque mois. Nous avons développer un outil facile à prendre en mains, car à la BnF il y a 2000 agents , et ils devaient pouvoirle prendre en mains sans formation ou presque".

La logique de l'usager plutôt que celle de la start-up

Affluences occupe des bureaux juste au-dessus des bornes d’accueil et tout à coté des agents au travail. Avec le nez sur les visiteurs de la bibliothèque.

Paul Bouzol : "C’est une logique qui consiste à se rapprocher de l’utilisateur plutôt que de se rapprocher des confrères start-upers comme ce sera le cas dans la future Station F. C'est pour cette raison que nous n'avons pas souhaité être accueillis dans un incubateur. Nous préférons être proches de nos clients et de leurs visiteurs,car c’est à eux que l’on veut rendre service".

Affluences, l'appli pour smartphone
Affluences, l'appli pour smartphone © Radio France / Affluences

En posant des capteurs, ou en se branchant sur ceux qui existent déjà, Affluences peut dire combien de temps pour chaque file d’attente, celle des e-billets ou la file classique. Elle peut donner le taux d’occupation dans les salles, et aide à choisir un horaire de visite plus favorable.

Bibliothèques, musées, piscines, restaurants universitaires, bientôt des restaurants d'entreprises, Affluences a mis dans son appli pour le grand public 250 établissements en France, Belgique ou Suisse.

Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.