Agnès Desarthe est romancière et traductrice.

Agnès Desarthe
Agnès Desarthe © Radio France

À la demande de La Maison des Ecrivains , elle s'est jointe à trente autres auteurs pour faire surgir l'urgence d'une mobilisation contre le réchauffement climatique.

Dans Du souffle dans les mots , ouvrage collectif publié aux éditions Arthaud, elle interroge la notion d'engagement, ainsi que les limites et les pouvoirs de la littérature face à l'imminence des désastres annoncés.

Un jour, quelqu'un, mettons qu'il s'appellera Tom, m'annoncera d'une voix un peu triste :

"Les neiges éternelles ont fondu"

Ce texte devait être lu le 14 novembre à l'Assemblée Nationale. Les tragiques attentats de la veille ont évidemment bousculé le programme. Pour Boomerang et Augustin Trapenard, Agnès Desarthe le lit en direct comme un discours, un plaidoyer, une histoire.

Elle n'en peut plus de nos caprices, de nos attaques constantes contre elle et surtout contre nous-mêmes. La Terre est triste. Elle pleure. Le long des flancs du Kilimandjaro coulent ses larmes. Et toi et les autres, vous ne voulez pas renoncer à votre insouciance, vous refusez de perdre votre enfance, de quitter le paradis. Toi et les traders, les commerçants, les obsédés du profit, vous êtes semblables. Toi et les lobbyistes pétroliers, toi qui ne veux pas y croire et eux qui prétendent que ça n'existe pas, toi qui préfères en rire et eux qui s'en moquent, vous êtes comme des enfants imbéciles, impuissants et désorientés au chevet d'une mamma mourante.

Du Souffle dans les mots
Du Souffle dans les mots © Radio France

►►► ALLER PLUS LOIN

(re)écoutez l'intégralité de "Boomerang" avec Agnès Desarthe

COP21 : mobilisez-vous pour le climat avec France Inter

Climat
Climat © MaxPPP
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.