Ainsi se tut Zarathoustra
Ainsi se tut Zarathoustra © Radio France / Nicolas Wild

Qui a entendu parler de Zarathoustra depuis ses cours de philo sur Nietzsche ? Personne ou presque, mais c’est un tort. Parti sur les traces de Cyrus Yazdani, père (fictif) d’une amie iranienne disparu dans d’étranges conditions, Nicolas Wild, nous invite à redécouvrir le Zoroastrisme.

C’est l’une des plus anciennes religions monothéistes, après le judaïsme ! Ancêtre de l’Islam, elle est encore aujourd’hui pratiquée par environ 40 000 personnes en Iran, et étonne par sa modernité : le respect de l'environnement fait, par exemple, partie de ses préceptes. Son prophète, Zarathoustra, prêchait un culte basé sur la bataille entre le bien et le mal. Son emblème est le frahavar, un homme oiseau.

S’inspirant entre autres de la vie de Kasra Vadarafi, intellectuel zoroastrien assassiné en 2008, l'auteur nous promène. En Iran, sur les collines perses de Yazd, où Cyrus Yadzani, son personnage, projetait d’ouvrir un centre culturel ; en Suisse, dans les coulisses du tribunal criminel, où a lieu de procès de son assassinat ; et à Paris, sur les bords du canal Saint-Martin, où il croise les sans-papiers afghans du Square des Recollets.

Nicolas Wild, diplômé de l'Ecole des arts déco de Strasbourg (dans la même promotion que Boulet, Erwann Surcouf, Reno...) avait raconté dans Kaboul Disco la vie d’expatrié dans la capitale afghane.

On aime ses dessins : ceux d’un enfant de Guy Delisle (pour le reportage) et de Marjane Satrapi (pour la description en finesse et avec humour de l’Iran). A lire d’urgence quelques jours avant l’élection présidentielle en Iran.

Ainsi se tut Zarathoustra de Nicolas Wild est paru en mars 2013 aux Editions Arte – La boite à bulles

Aller plus loin :

La page facebook de Nicolas Wild

Dans la chronique « Au drugstore », le 28 mars, Joy Raffin présentait la bd à Collin et Mauduit en trois briques :

Depuis le 30 mai A la Bibliothèque Nationale de France a lieu l’exposition Perse et Fracas : un voyage en Iran à travers deux livres : 24 panneaux qui mêlent les dessins de presse de Mana Neyestani, auteur iranien exilé, menacé par le régime de son pays, et le récit graphique de Nicolas Wild, globe-trotter à la découverte de l’Iran

C'est par hasard que Nicolas Wild est parti en voyage en Iran, voyage à l'origine du livre. L'auteur nous présente son dernier ouvrage :

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.