Alain Fournier
Alain Fournier © Alainfournier.com

Il y a cent ans Alain Fournier , l'auteur du Grand Meaulnes tombait au champ d'honneur dans la Meuse, près de Verdun. Il est honoré à Saint-Rémi-la-Calonne. Son corps n'a été retrouvé que soixante-dix sept ans après sa mort.

Une cérémonie particulière a lieu ce lundi à Saint-Rémy-la-Calonne dans la Meuse.

L'écrivain - lieutenant dans l'infanterie à l'époque - n'avait que vingt-huit ans lorsqu'il est mort, pendant la première guerre mondiale, avec sa compagnie.

Il est l'auteur d'un unique roman, Le Grand Meaulnes , vendu à des millions d'exemplaires dans le monde et enseigné dans les écoles.

Alain Fournier, de son vrai nom Henri Alban Fournier, a été porté disparu pendant soixante-dix sept ans, ce qui a entretenu sa légende. C'est en 1991 seulement que son corps a été officiellement identifié. Cela grâce aux recherches acharnées d'un enseignant admirateur. Son enquête a permis de retrouver les corps de vingt-deux hommes couchés dans une fosse de 5 m sur 2. Alain Fournier a été identifié grâce à ses galons et son numéro de régiment.

En Berry, Alain Fournier est devenu également un mythe, car il était l'enfant du pays. Né à la Chapelle-d'Angillon, près de Bourges, il a ensuite grandi à Epineuil-le-Fleuriel, village près de Saint-Amand-Montrond, où son père était instituteur. A la Chapelle, on peut visiter sa maison natale et à Epineuil l'école de son enfance a été reconstituée à l'identique en musée.

Le reportage de Béatrice Dugué :

Le Grand Meaulnes :

Le Grand Meaulnes
Le Grand Meaulnes © Radio France

Le roman retrace l'aventure d'Augustin Meaulnes, racontée par son ancien camarade de classe, François Seurel, devenu son ami. Augustin Meaulnes fut pensionnaire dans la maison des parents de François. Alain Fournier s'est avant tout inspiré du village où il a passé sept années de son enfance, entre 1891 et 1898, à Epineuil-le-Fleuriel à l'extrémité sud-est du Cher.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.