Les récents attentats de janvier 2015 à Paris contre la liberté du dessin de presse et ceux qui l'exercent ont amené l'organisation du Festival a décider de l'attribution d'un Grand Prix Spécial.

Le jury du festival de la bande dessinée peut décerner des distinctions exceptionnelles, appelées « Prix Spécial », de prestige équivalent au « Grand Prix ». C'est un évènement rare à Angoulême mais pas inédit : le jury l'avait déjà fait par le passé pour son dixième anniversaire, le quinzième, le vingtième, le trentième, le quarantième ou le Prix du Millénaire.

Le Grand Prix Spécial du 42e Festival est donc remis à Charlie Hebdo, pour que le souvenir du travail de tous les contributeurs de ce titre essentiel de la presse française reste dans les mémoires, en hommage aux dessinateurs assassinés et à leur nécessaire combat pour la liberté d'expression.

Le Grand Prix Spécial du 42e Festival est donc remis à Charlie Hebdo, pour que le souvenir du travail de tous les contributeurs de ce titre essentiel de la presse française reste dans les mémoires, en hommage aux dessinateurs assassinés et à leur nécessaire combat pour la liberté d'expression.

Charlie Hebdo, prix spécial du Festival de la Bande Dessinée d'Angoulême 2015
Charlie Hebdo, prix spécial du Festival de la Bande Dessinée d'Angoulême 2015 © FIBD / Lewis Trondheim

Lors de la remise du prix, les larmes se sont mêlées aux rires et à la rage des survivants. Jean-Christophe Menu, le dessinateur designé pour recevoir un grand prix spécial n'a pas mâché ses mots .

Au nom de Charlie Hebdo, Jean-Christophe Menu n'a pas hésité à lancer un mot d'insulte au maire d'Angoulême -- présent devant lui -- pour avoir entouré de grillages les bancs publics de la ville afin d'en écarter les SDF.

Je suis Charlie, ce n'est pas faire sonner les cloches de Notre-Dame ni transformer en héros nationaux ceux qui chiaient sur le pouvoir sur toutes ses formes.

Catherine Duthu du service culture de France Inter a assisté à la remise du prix

Quand au Grand Prix du Festival d'Angoulême 2015, on sait depuis hier soir que le lauréat est le père du manga Akira , Katsuhiro Otomo . En effet ce prix, qui récompense un auteur pour l'ensemble de sa carrière, était remis chaque année depuis 1974 à la fin du Festival international de la bande dessinée a été exceptionnellement donné cette anée le premier jour du festival.

Jean-Christophe Menu Angoulême 2015
Jean-Christophe Menu Angoulême 2015 © Renaud Joubert pour Maxppp

Les autres prix spéciaux avaient été decernés depuis la création du festival à :

  • Claire Brétecher, mère des Frustrés, en 1983 (Prix du 10e anniversaire)
  • Hugo Pratt, père de Corto Maltese, en 1988 (Prix du 15e anniversaire)
  • Morris, père de Lucky Luke, en 1993 (Prix du 20e anniversaire)
  • Abert Uderzo, père d'Astérix, en 1999 (Prix du Millénaire)
  • Akira Toriyama, père de Dragon Ball, en 2013 (Prix du 30e anniversaire). Il était le premier mangaka à être célébré parmi les quarante Grands Prix et autres prix anniversaire

aller plus loin

►►► Angoulême, comme si vous y étiez

►►► Piochés dans la sélection officielle

►►► Focus sur l'édition BD indépendante

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.