Expositions, rencontres avec des auteurs, spectacles, mangas... Que nous réserve l’édition 2018 du Festival international de la BD ?

Détail de l'affiche du Festival d'Angoulême 2018
Détail de l'affiche du Festival d'Angoulême 2018 © Cosey/FIBD

Une exposition Cosey, Grand prix d'Angoulême 2017 et Père de "Jonathan"

Cosey en janvier 2017 à la réception de son Prix à Angoulême
Cosey en janvier 2017 à la réception de son Prix à Angoulême / AD/France Inter

Chaque année, il revient au Grand Prix de l'année précédente de dessiner l'affiche du festival d'Angoulême suivant. Lors de la présentation de cette édition, Cosey a commenté son affiche : 

Le but, c'était de synthétiser ma production et je suis très heureux de voir que le monde asiatique est à l'honneur du festival d'Angoulême 2018

On y retrouve en effet ses personnages : Jonathan, des Tibétaines, mais aussi l'héroïne de sa dernière BD, Calypso. Il a également expliqué avoir dans un premier temps fait un clin d’œil à Mickey (dont il a signé une version classique et belle) en mettant ses oreilles reconnaissables sur la moto. A sa grande surprise, l'entreprise Disney a accepté qu'il fasse figurer Mickey sur l'affiche. D'où sa présence en haut de l'affiche.

Affiche du Festival de la bande dessinée d'Angoulême 2018
Affiche du Festival de la bande dessinée d'Angoulême 2018 / Cosey/FIBD

C'est sous l'aile de Dérib (Yakari) que Cosey s'est formé au graphisme et a débuté dans la publicité. Il a démarré en 1975 la publication de la série Jonathan dans le Journal de Tintin. Seize albums ont suivri. Jonathan est la chronique de la quête amoureuse et onirique d’un occidental à travers l’Himalaya. Un décor qui a permet à Cosey de dessiner ce qu’il aime et qui irrigue son oeuvre poétique et contemplative : les montagnes et les voyages.

L'exposition Cosey, un art de l'épure sera une rétrospective avec une centaine d'originaux qui mettra en avant sa liberté graphique, et sa quête de minimalisme.

Regardez sa leçon de dessin : 

Des mangas

Le Japon sera représenté en force dans l'édition 2018 du festival de la Bande Dessinée d'Angoulême avec trois expositions consacrées à des mangaka :

  • Osamu Tezuka, le "Hergé japonais", le mangaka décédé en 2009, auteur d’Astro Boy et Black Jack, deux héros de mangas. 
  • Naoki Urasawa, le chantre du récit de genre moderne, surnommé le "stakhanoviste du manga", auteur de Yawara!, Monster et 20th Century Boys. 
  • Hiro Mashima, l’une des grandes stars de la bande dessinée pour la jeunesse. 

Marion Montaigne ramène sa science

Vulgarisatrice scientifique de grand talent et très drôle, le "Professeur moustache" a sorti récemment Dans la combi de Thomas Pesquet . Elle débarque à Angoulême pour une exposition qui promet d’être joyeuse et instructive.

Sa leçon de dessin : 

Exposition Emmanuel Guibert, prix Goscinny 2017

Le lauréat du Prix René Goscinny 2017, dessinateur fabuleux et conteur passionnant de la vie d'Alan Ingram Cope, son ami américain à l'honneur. 

Regardez la lecon de dessin d'Emmanuel Guibert sur Martha et Alan, son dernier livre : 

Jean Harambat, Prix Goscinny 2018

Le prix Goscinny 2018 est attribué à Jean Harambat, pour son magnifique album Opération Copperhead (Dargaud, 2017). "Goscinny m'évoque des calambours d'écoliers. Je suis ému. J'ai voulu réunir deux visions de la bande dessinée dans mon album", a déclaré le dessinateur en recevant son prix, des mains d'Anne Goscinny, la fille du scénariste d'Astérix.

Voir sa leçon de dessin :

Et aussi, toujours au programme 

  • Zep, créateur de Titeuf, héros pour la jeunesse depuis 25 ans
  • Une exposition Jacques Martin, créateur d’Alix
  • Gilles Rochier et ses portraits incarnés de la banlieue d'hier et d'aujourd'hui, 
  • Oriane Lassus, lauréate du concours Révélation blog en 2011, 
  • Une exposition Venise sur les pas de Casanova, où le célèbre personnage fera dialoguer, autour de la Cité des Doges, la peinture du XVIIIe siècle avec des auteurs de bande dessinée contemporains
  • enfin, le Festival présentera une exposition dédiée à l'auteur singapourien Sonny Liew

Aller plus Loin 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.