Le jury, présidé par Riad Sattouf, a choisi de récompenser un roman qui n'hésite pas à "déstabiliser un peu son lecteur". Arcadie a obtenu la majorité absolue au troisième tour de scrutin après 4h30 de débats engagés.

Emmanuelle Bayamack-Tam
Emmanuelle Bayamack-Tam © Radio France / Anne Audigier

"J'assume le fait de déranger un peu" confiait Emmanuelle Bayamack-Tam à Eva Bettan il y a peu

Arcadie, selon les propres mots de l'auteur : "C'est l'histoire d'une petite fille qui arrive très jeune dans une communauté libertaire/libertine, installée dans une zone blanche. Donc sans technologie, sans internet et sans smartphone. À la puberté, son corps subit une transformation un peu étrange. Il va plutôt se viriliser au lieu d'aller vers d'avantage de féminité. Son corps va rester bloqué dans une espèce d'intersexuation inexplicable."

Agrégée de lettres modernes, Emmanuelle Bayamack-Tam est professeur de français dans un lycée de la banlieue parisienne. Elle écrit par ailleurs des romans noirs sous le pseudo de Rebecca Lighieri. Arcadie est son 11ème roman.

Le Livre Inter a 45 ans

Le Prix du Livre Inter a été créé en 1975 par Paul-Louis Mignon, alors chef du service culture de la Rédaction de France Inter.

Le principe est resté intangible : créer un lien fort entre France Inter, ses auditeurs et les livres. Pour cela, nous donnons le pouvoir à certains de nos auditeurs qui deviennent jurés de ce Prix. Pouvoir qu'ils exercent en toute liberté.

En effet, le jury de 24 membres (12 femmes et 12 hommes), venant de toutes les régions de France, est sélectionné à partir de lettres de candidature envoyées par les auditeurs de France Inter. Cette année, nous en avons reçu 2500.

Le Président du Jury est un écrivain. Il change chaque année. on ne peut être Juré ou Président qu'une seule fois.

Les livres proposés au jury sont choisis par des critiques littéraires de toute la presse. Chacun envoie une liste de 10 titres maximum, et les 10 livres qui ont recueilli le plus grand nombre de votes sont retenus. Cette année, 53 critiques ont participé au vote.

Il s'agit de romans, écrits directement en français (pas de traduction), parus depuis août 2018, n'ayant pas reçu de prix littéraire d'importance et dont l'auteur n'a pas déjà obtenu le prix du Livre Inter.

Au fil du temps, ce prix littéraire, totalement singulier, s'est imposé comme un prix important, populaire et respecté pour sa transparence.

La sélection 2019

Aller + loin

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.