Toute la semaine, Didier Varrod fait revivre dans L’Esprit Inter le souffle et la passion de Jean-Louis Foulquier. Mardi 4 août, c’est avec Vianney qu’il évoque "le copain d’abord", dont il diffuse une archive méconnue.

Barbara
Barbara © Sipa

27 février 1987, Jean-Louis Foulquier présente Pollen tous les soirs surFrance Inter avec sa complice Sylvie Coulomb. Pour France Inter , il vient à Précy-sur-Marne, chez Barbara.

Depuis quelques années, elle vit dans une ancienne ferme à 30 km de Paris. Pour ses répétitions avant chaque spectacle, elle fait transformer la grange en théâtre, lui donnant le nom de "Grange au loup". C’est là que, l’année précédente, elle a rôdé Lily Passion .

Un entretien à bâtons rompus, sur la solitude du métier et sur l’importance de l’habit de scène, qui déclenche un premier fou rire.

On ne touche pas un habit de scène. Touche pas !

À peine son souffle retrouvé, Barbara reprend le fil de ses idées. La rigueur, l'abnégation, le travail que demandent ce métier et l'exercice du talent. De la différence ténue mais si réelle entre ceux qui sont étranges et ceux qui sont différents. Quand tout à coup, un chien aboie. Barbara le fait taire d'un :

On se tait, du verbe se taire

et rit aux éclats. Un deuxième fou rire largement partagé par Jean-Louis Foulquier et Sylvie Coulomb.

Jean-Louis Foulquier 1981
Jean-Louis Foulquier 1981 © Sipa

►►► ALLER PLUS LOIN || Jean-Louis Foulquier, les copains d'abord

►►► L'ESPRIT INTER || (re)écoutez l'intégralité de l'émission avec Vianney

►►► ARCHIVES || France Inter a 50 ans, le blog

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.