A 26 ans, la chanteuse américaine Ariana Grande joue mardi et mercredi à guichets fermés à l'AccorHotel Arena de Paris. Souvent considérée en France comme une chanteuse pour adolescents, elle est l’une des personnalités les plus influentes du monde de la musique.

Ariana Grande, sur scène, en juin 2018
Ariana Grande, sur scène, en juin 2018 © AFP / Rich Polk / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

A moins de 24 heures de l’entrée en scène d’Ariana Grande à Paris, il n’est plus possible d’acheter une seule place pour la voir en concert : toutes les places sont vendues, la chanteuse jouera deux soirs à guichets fermés dans la troisième plus grande salle de France (après la Paris La Défense Arena et le stade Pierre-Mauroy dans sa configuration concert). 

Tout le monde ne le sait pas en France, où elle est parfois méprisée, mais Ariana Grande est, à l'échelle internationale, l'une des plus importantes vendeuses de disques. Alors même qu'en France, aucun de ses singles ne s'est hissé au sommet des classements, chacun de ses cinq albums a été classé en première ou deuxième place des ventes mondiales dès leur sortie. En tout, Ariana Grande a vendu dix millions d'albums. 

La chanteuse, âgée de 26 ans seulement, a réussi en début d'année une prouesse presque historique : à la sortie de son dernier album Thank U Next en février, trois des titres de ce disque se sont classés premier, deuxième et troisième du Billboard Hot 100 (le classement des titres les plus diffusés à la radio et regardés sur YouTube), aux Etats-Unis. Du jamais vu depuis... 1964. A l'époque, c'étaient les Beatles qui avaient réussi ce tour de force, en classant cinq de leurs titres en tête du classement. 

L'album Thank U, Next a battu un autre record : il s'est hissé en tête des ventes... cinq minutes après sa sortie. Quant au clip de la chanson-titre, il enregistre le meilleur démarrage de l'histoire : 55,6 millions de vues en 24 heures (il a depuis été battu par trois autres chansons en 2019, enregistrées par les groupes BTS et Blackpink, et la chanteuse Taylor Swift). 

Sous les projecteurs depuis l'âge de 15 ans, avec un rôle à Broadway et un rôle dans une sitcom pour ados, elle est devenue en avril dernier la plus jeune artiste à se produire au célèbre festival de Coachella en tant que tête d'affiche (et seulement la quatrième femme à occuper cette place dans l'histoire du festival). 

Ce qui fait la différence par rapport aux autres pop-stars américaines ? A part un franc-parler et une autodérision qui font mouche lorsque la chanteuse est invitée dans les émissions d'humour comme "Saturday Night Live" ou "Tonight Show With Jimmy Fallon", Ariana Grande est réputée pour faire preuve d'une grande philanthropie : membre dès ses 10 ans d'un groupe de musique à vocation caritative, elle a marqué les esprits après l'attentat qui a suivi l'un des ses concerts à Manchester, en 2017, en rendant visite à l'hôpital aux victimes, et en organisant un concert de soutient pour collecter des fonds. 

Sans tournée de promo française ni publicité à la télé ou à la radio (son single "7 rings" n'est que 19e au top 100 radio français - Mouv' est la radio qui l'a le plus diffusé), Ariana Grande arrive donc à remplir deux fois, à guichets fermés, l'ancien palais de Bercy. Une simple étape d'une tournée commencée à la mi-mars et qui se prolonge jusqu'à fin décembre. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.