La Cartographie et les traités de voyages, formeront l’hommage muet et spectaculaire aux habitants de Chantilly qui d’exils en conquêtes, de colonisation en voyage d’agrément, de découverte en visite officielle, parcoururent le monde.

Les « trésors cartographiques » de Chantilly permettront de répondre à quelques-unes des questions que se posèrent en leurs temps voyageurs et savants : Comment cartographier le monde ? Avec quels moyens et à quelles fins ? Quelles évolutions se dessinent dans l’atelier du cosmographe ?

L’exposition s’appuie sur un très riche ensemble de cartes, planisphères, portulans, plans ou encore guides de voyage, illustrant l’importance accordée par les hommes à la mesure du monde. En parallèle, l’abondante collection de récits de voyageurs, de ces arpenteurs du monde décrivant les contrées visitées, les peuples et les coutumes découverts (enrichissant leurs semblables) forment le complément vivant de l’approche systématique des faiseurs de plans et de cartes.

Soif de cartographie permettant d’apprivoiser la mesure du monde, nécessitée commerciale de trouver de nouvelles routes, réalités politiques poussant à l’expansion, affirmation de l’art militaire qui fait prendre conscience dès le xviiie qu’une meilleure connaissance du terrain est primordiale pour vaincre.

Dans le cadre d’une scénographie contemporaine adaptée aux espaces historiques du château, des cartes et des plans en grand format rarement sortis des réserves seront présentés. Les outils du voyageur viendront compléter les plus belles pièces de la littérature de voyage conservées à la Bibliothèque, des récits les plus fameux de Colomb ou Marco Polo aux plus humbles etplus rares périples des pêcheurs bretons.

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.