Selon les œuvres, on compte entre 4.000 à 7.000 donateurs, avec des dons moyens de 150 euros
Selon les œuvres, on compte entre 4.000 à 7.000 donateurs, avec des dons moyens de 150 euros © MaxPPP

Le Louvre va-t-il à nouveau réussir à réunir l'argent nécessaire à l'acquisition d'une œuvre exceptionnelle ? C'est la sixième fois que le musée lance une souscription avec cette annonce "Tous mécènes de l'amour".

C’est la sixième fois que le musée lance une souscription pour acquérir une œuvre. Cette fois, il s'agit cette fois d'une statue d’un mètre de haut d'un amour essayant une de ses flèches du sculpteur Jacques Saly, commande de Madame de Pompadour. La marquise lui attribuera une place d'honneur dans son château de Bellevue lieu de ses soirées intimes avec Louis XV puis à l'hôtel d'Evreux, actuel Palais de l'Elysée. Classée Trésor national, l’œuvre est l'une des dernières sculptures en marbre de cette importance réalisée pour Louis XV qui soit encore en France. Le Louvre fait appel aux dons à hauteur de 600.000 euros pour une œuvre qui en vaut 5.500.000. Et jusqu'à présent le public a toujours été au rendez-vous.

260.000 euros supplémentaires pour Les Trois Grâces

Cet adorable amour vaut bien quelques prises de risques mais elles restent pour le moins mesurées. Ainsi, en 2010 pour acquérir Les Trois Grâces de Cranach, malgré les mécènes et l'apport du musée il manque un million d'euros. Puis vint un premier appel au public : l'engouement est tel que le musée perçoit 260.000 euros de plus. L'année suivante, c'est pour des éléments d'architecture cairote que le public est sollicité, cette fois ci pendant un mois. Il y aura ensuite les statuettes d'ivoire d'une descente de croix médiévale que l'on croyait perdues, l'histoire fascine, l'argent arrive.

Des dons moyens de 150 euros

L'an dernier, la table de Taschen aura elle aussi réservé une bonne surprise, la beauté de l'œuvre provoque l'intérêt. Quant à la restauration de la victoire de Samothrace, aucun problème. C'est donc une histoire, un vécu, que le public affectionne. Selon les œuvres, on compte entre 4.000 à 7.000 donateurs, avec des dons moyens de 150 euros. Le don le plus fréquent est de 50 euros.

Les gens donnent pour des raisons très diverses : parce qu’ils sont attachés au musée du Louvre, parce qu’ils sont attachés au thème. Ou même en mémoire de quelqu’un. Pour quelqu’un… Un peu comme on dédicace une chanson…

Jean-Luc Martinez président-directeur du musée du Louvre : "Les gens donnent pour des raisons très diverses : parce qu’ils sont attachés au musée du Louvre, parce qu’ils sont attachés au thème. Ou même en mémoire de quelqu’un. Pour quelqu’un… Un peu comme on dédicace une chanson… Nous sommes à un moment où les gens ont besoin qu’on raconte des histoires sur les œuvres : ils ne veulent pas seulement venir pour visiter, mais surtout partager un moment ensemble"

> Toutes les informations sur le site de la campagne "Tous mécènes de l'Amour"

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.