Ecouter Ballou Canta, c’est se plonger dans une Afrique authentique... Ce chanteur, auteur- compositeur, originaire du Congo-Brazaville est installé à Paris depuis les années 80 et y a développé une carrière de choriste, accompagnant des musiciens tels que Manu Dibango, Ray Lema, Lokua Kanza, et Oliver N’Goma..., mais également de leader dans les styles populaires congo-zaïrois, surtout le soukouss et la magistrale rumba congolaise. Toute une culture qui mélange de jazz, apporté dès les années 20 par des musiciens belges, et la rumba cubaine. On connaît aussi Ballou au sein du groupe de France Inter « le bal de l'Afrique enchantée ». Le pianiste et arrangeur Hervé Celcal, son « petit frère » martiniquais, lui a créé un univers qui mêle l’Afrique, la Caraïbe (que connaît bien Ballou) et toute la subtilité harmonique du jazz. C’est doux, ça groove, c’est la voix de la sagesse africaine et un lingala irrésistible.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.