Banksy est-il sorti de son silence ? Trois jours après le vol d'une de ses œuvres sur une porte du Bataclan, une cagnotte Leetchi et une promesse de récompense ont été diffusées sur Internet. Certains croient que l'artiste anonyme pourrait être derrière cette opération.

Le pochoir était présent sur une porte du Bataclan, à Paris
Le pochoir était présent sur une porte du Bataclan, à Paris © AFP / Thomas SAMSON

Il est toujours difficile de ne pas parler au conditionnel quand on évoque Banksy. Car depuis que ce street-artist est devenu l'un des noms les plus côtés de l'art contemporain, il manie avec perfection le double jeu, le vrai et le faux, la réalité et la fiction. Voilà donc que Banksy aurait lancé lui-même un appel à retrouver l'oeuvre qu'il avait peinte sur une porte du Bataclan en juin dernier, et qui a été dérobée dans la nuit de vendredi à samedi. 

Si l'on s'en tient aux faits, une cagnotte Leetchi a vu le jour mardi, sur laquelle un certain "Bryan S. Gaakman" appelle à "aider à retrouver l'oeuvre de Banksy dérobée au Bataclan", avec même une récompense à la clé : un pochoir original du célèbre artiste. La cagnotte qui l'accompagne était dédiée aux victimes des attentats du 13 novembre. Mais depuis plusieurs heures, la page est inaccessible pour cause "de vérification". 

Car un doute plane sur cette initiative : qui se cache derrière ? Il se trouve que Bryan S. Gaakman est l'anagramme de "Banksy Anagram", et l'un des pseudonymes que l'artiste utilise parfois. Mais la prudence reste de mise, tant qu'on ne sait pas si Banksy est réellement derrière cette idée ou non, d'autant plus que la cagnotte ne mentionne pas d'association précise. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.