Une bande dessinée du scénariste Hervé Bourhis et du dessinateur Christian Cailleaux.

"Jacques Prévert n'est pas un poète" (couverture, détail)
"Jacques Prévert n'est pas un poète" (couverture, détail) © Editions Aire Libre

A l'occasion des 40 ans de la disparition de Jacques Prévert, Hervé Bourhis et Christian Cailleaux proposent - en BD - une rétrospective de l'oeuvre du poète. Prévert côtoya à son retour de service militaire Aragon, Desnos, André Breton, les grandes figures du surréalisme, mais aussi Giacometti, Carné, Dragon ou Tanguy. Grâce à des archives inédites, ils font revivre le quartier Montparnasse des années 20, ses fêtes, ses débats littéraires et ses artistes.

  • Jacques Prévert n'est pas un poète", le coup de cœur de François Morel

Dans un livre formidablement foisonnant, insolent, inspiré, à l'image de leur sujet, Cailleaux et Bourhis nous disent que "Jacques Prévert n'est pas un poète". Prévert, d'ailleurs n'est pas non plus un scénariste formidable, un parolier de chansons magnifiques, un inventeur littéraire hors pair, vu qu'il est, définitivement et pour toujours, un peu tout ça à la fois.

Feuilletez "Jacques Prévert n'est pas un poète" de Cailleaux et Bourhis (Dupuis / Aire Libre)

► ALLER PLUS LOIN :

► BONUS || Les Têtes Raides interprètent "La chanson de Prévert"

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.