Le dessinateur Blutch, auteur du "Petit Christian", de "Péplum", et de "Pour en finir avec le cinéma", publie un recueil grand format d’une trentaine de planches dans lesquelles, il rejoue des passages de grands auteurs de la BD. Il en commente trois d’entre elles pour France Inter.

Détail de la couverture de Variations de Blutch
Détail de la couverture de Variations de Blutch © Dargaud

Un Lucky Luke très ressemblant, une planche des 7 boules de cristal étonnante, Barbarella et Aiktor, les Pieds Nickelés relookés hyper classe, Achille Talon, Astérix dans La Grande Traversée, Gail de Druillet, Le Piège diabolique de Jacobs… Dans son nouvel album, Variations, Blutch revisite les œuvres d’une trentaine de grands dessinateurs. Un projet né en 2015, lors d’une exposition du Pulp Festival à la Ferme du Buisson. À une classique rétrospective, il avait préféré expliquer sa vocation à travers les lectures qui l’ont marqué.

Tantôt les planches, en noir et blanc, sont proches, tantôt, Blutch prend quelques libertés… 

Il réinterprète ces dessins comme, en musique, on parlerait de variations. C’est osé et magnifique : dans le panthéon du Grand Prix d’Angoulême 2009, on trouve des grands auteurs du 9e art par ordre chronologique de Pellos à Goosens, en passant par Franquin, Druillet, Uderzo, Forest, ou Greg. 

Au mot « recopier », chose qu’il a beaucoup fait enfant et qui a, selon lui, un sens péjoratif, Blutch préfère le terme « refaire ». Se mettre dans les pas des plus grands pour retrouver le geste, et pour donner un sens à cet art auquel « personne ne comprend rien ». Ce n’est pas son premier hommage car, dans ses albums, Blutch a toujours interrogé l’histoire de la bande dessinée. Mais là, ces gammes se veulent aussi une lettre adressée à ses pairs autant qu’un bras de fer humoristique et amical. Et c’est très touchant.

Rencontre avec Blutch

Ce qui me plaît, c'est refaire. Refaire pour comprendre... Le 9e art, personne n’y comprend rien. Et moi, encore moins que les autres.

Écoutez Blutch sur Variations

Variations est un livre de dessin, presque un livre plastique. Je voulais retrouver cette joie, cette allégresse du dessin que l'on a, enfant.

La leçon de dessin de Blutch

Comment dessiner Variations :

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.