Après la séparation, la jeunesse en internat, la ménopause… l'autrice publie un nouvel album autobiographique, qui s'attarde cette fois sur son enfance. À partir de la description des manquements de sa famille, Florence Cestac ridiculise le slogan des anti-mariage pour tous.

Détail de la couverture d'"Un papa et une maman" de Florence Cestac
Détail de la couverture d'"Un papa et une maman" de Florence Cestac © Dargaud

"Mais pétard de chat, pourquoi j'ai fait des enfants aussi nuls ???" Petite, Florence Cestac avait tout pour être heureuse. Un papa, une maman, un milieu confortable, des frères et sœurs… Ne lui manquait de l'essentiel : de l'attention et de l'amour paternel. 

Son père, un "gad'zart" (ingénieur diplômé des Arts et métiers), a épousé la mère de Florence Cestac "pour être servi". Il fait des enfants, parce que cela se fait, mais n'a aucune intention de s'en occuper. S'il est charmant en société, le tyran domestique fait régner une ambiance tendue et détestable à la maison. Le résultat ? Même s'ils jouissent d'une certaine liberté, les enfants sont surtout livrés à eux-mêmes. Et ont quelques difficultés à se construire…  

Détail d'une planche d'"Un papa, une maman, une famille formidable, la mienne" par Florence Cestac
Détail d'une planche d'"Un papa, une maman, une famille formidable, la mienne" par Florence Cestac / Dargaud

Comme toujours chez Florence Cestac, la distance humoristique est de mise pour raconter cette enfance pas si belle

Heureusement la douceur maternelle, les parenthèses joyeuses des vacances sans le père, et le désir précoce d'échapper au modèle parental vont sauver l'autrice. Ses bonhommes à gros nez racontent une fois de plus en finesse et avec justesse une époque, les Trente Glorieuses, et un milieu, la bourgeoisie provinciale. Surtout, l'autrice dénonce un patriarcat omnipotent qu'on n'a pas encore fini de déboulonner. Sa BD parle des années 1950-1960, mais résonne fort avec les combats actuels.  

Florence Cestac : Comment dessiner Un papa, une maman, une famille formidable, (la mienne) ? 

Un papa, une maman, une famille formidable (La mienne) par Florence Cestac est paru chez Dargaud

Détail d'une planche d'"Un papa, une maman, une famille formidable, (la mienne)" par Florence Cestac
Détail d'une planche d'"Un papa, une maman, une famille formidable, (la mienne)" par Florence Cestac / Dargaud

ALLER PLUS LOIN 

Quelles bandes dessinées lire après Angoulême ?

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix