Jean-Jacques Beineix signe sa première mise en scène de théâtre, un spectacle musical autour de la vie de Kiki de Montparnasse qui nous fait revivre la richesse culturelle des années 20. On y découvre la comédienne et chanteuse Héloïse Wagner, elle est rayonnante.

Ce projet c’est d’abord celui d’Héloïse Wagner. Son père, Reinhardt Wagner (qui met en musique tous les spectacles Jean-Michel Ribes) et le parolierFrank Thomas avaient composé des chansons autour de Kiki de Montparnasse, égérie des artistes dans le Montparnasse des années 20, qui étaient restés dans un tiroir. Héloïse Wagner a eu envie de les chanter et a demandé à Jean-Jacques Beineix d’en assurer une mise en scène.

Tout change à cette époque là. C'est l'arrivée du dadaïsme et du cubisme. Paris est le centre artistique du monde entier et il a élu une reine. Elle a été le modèle, l'égérie, c'est le muse aux mille portraits. Je suis tombé amoureux d'elle.

Ce spectacle est une plongée réussie dans l’ambiance du Paris des années folles . Du Bal Blomet (le bal Nègre) au fameux carrefour Vavin avec ses brasseries célèbres que sont Le Dôme et la Coupole en passant par la rue Campagne-Première (immortalisée au cinéma par Godard en 1960 dans « A bout de souffle« ).Cette atmosphère est formidablement bien restituée par les chansons de Reinhardt Wagner et de Frank Thomas . Ce dernier est l’un des plus grands paroliers de la chanson française. On lui doit entre autres « Le Lundi au soleil » et « Le Téléphone pleure » (Claude François), « Les Daltons » (Joe Dassin), « Louise » (Gérard Berliner). Excusez du peu !

Héloïse Wagner
Héloïse Wagner © radio-france

Héloïse Wagner est naturelle et vigoureuse. Sa voix acidulée enrobe d’un voile gracieux les mélodies des quatorze chansons qui sont disponibles en CD. Elle impressionne par sa présence sur la scène exiguë du Lucernaire.

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.