Panthere de Brecht Evens
Panthere de Brecht Evens © Radio France
**Indéfinissable, beau et dérangeant. Le nouveau livre de Brecht Evens _Panthère_ , un conte étonnant qui paraît chez Actes Sud BD. Rencontre avec l’auteur.** À la mort de son chat Patchouli, une petite fille, Christine, élevée par son père seul, voit apparaître dans sa chambre une panthère. On retrouve la beauté des images des précédents livres de ce dessinateur belge surdoué de 28 ans (**_Les noceurs_** Prix Angoulême de l’audace 2011, et **_Les amateurs_** ). L’histoire, comme tous les contes pour enfant, a son côté obscur. **C'est un livre subtil sur la séduction.** **_Panthère_ - Brecht Evens - Actes Sud BD** **[Ce livre fait partie de la sélection officielle du 42e festival d'Angoulême ](http://www.bdangouleme.com/548,selection-officielle?id_selection=22)** ### Feuilletez quelques pages : ### Rencontre avec Brecht Evens > **Je ne m’attendais pas à faire ce genre de livre** **Brecht Evens :** _**"Panthère**_ m’a surpris. Je ne m’attendais pas à faire ce genre de livre. Mais son histoire m’est venue toute seule. L’ouvrage est très coloré, il a l’apparence d’un livre pour enfants mais quand on le feuillette, c’est plus troublant. Le personnage principal, Panthère magique, prince héritier de Panthésia semble plutôt être un menteur ou un manipulateur. Il se présente comme le personnage innocent d’un livre de jeunesse pour s’approcher d’une jeune fille dont il souhaite obtenir l'amitié ou les faveurs. Mais cette relation est malsaine : il en veut trop !" > **J’essaye toujours d’écrire ce que j’aimerais lire** **Brecht Evens** : "J’essaye toujours d’écrire et de dessiner ce que j’aimerais lire. Au départ, je ne pense pas forcément en termes de BD, mais ça finit toujours par avoir un sens narratif. _**Panthère**_ a été conçu comme un petit show, c’est l’un des personnages que je jouais pour effrayer et amuser ma copine. J’ai abandonné ce jeu, mais j’avais fait des croquis dans un cahier que j’ai retrouvé il y a peu. Quand je l’ai repris, le récit est m’est venu facilement." "J’y ai mis des images très chargées qui ressemblent à celles de mon précédent livre **_Les noceurs_** . Mais je ne m'en sers que lorsque la petite Christine s’endort : sa chambre semble alors se remplir de fantômes ou de démons qui n’ont pas de forme fixe. Cette technique, me sert à montrer qu’ils n’ont pas de forme réelle. Sinon tout est dessiné." > **Panthère, le personnage le plus intéressant que j’ai pu dessiner...** **Brecht Evens :** "Panthère, le personnage principal, change de forme à chaque « case ». On en vient même à douter qu’il soit vraiment un félin. La plupart du temps, il est sympathique, mais quand il est distrait, il prend des apparences plus effrayantes. Il est un mélange de tous les personnages de la littérature jeunesse : les héros de Disney, des dragons de _**L’histoire sans fin**_ ou des animaux dans la peinture asiatique… C’est le personnage le plus intéressant que j’ai pu dessiner." > **... Et on ne peut pas lui faire confiance** **Brecht Evens :** "On ne sait pas si _**Panthère**_ représente l’âme de la petite fille ou un compagnon imaginaire. Ce n’est pas clair. On ne sait même pas s'il a une forme physique réelle, s'il a du sang dans les veines. C'est étrange, il peut même se fondre dans le papier peint de la chambre de Christine, la petite fille. Ce que l’on sait, en revanche, c’est qu’on ne peut pas lui faire confiance. Il est très séduisant, on peut parfois croire qu’il est un super compagnon comme Hobbes dans **_Calvin et Hobbes_** , mais, dans le même temps, il abuse. Tout en nous permettant de projeter nos peurs." > **Vers la fin, on doit se méfier de tout le monde** **Brecht Evens : "** Lorsqu’on bascule dans le noir et blanc, il y a une suggestion d’abus, mais c’est flou. Dans ces images, il y a aussi l’idée que tous les personnages qui entourent la panthère sont peut-être un seul et même personnage. Le petit chien en peluche, Bonzon, sort d’une commode : il n’est plus comme avant, il est brutal, hyperactif… comme s’il était drogué. On ne peut plus faire confiance à personne." ### **Son commentaire sur une planche particulière :** ### **Brecht Evens :** "J’adore faire des choses qu**i ne peuvent être racontées qu’en dessin.** **_Panthère_** dit que les panthères sont très douées pour les jeux d’ombres. Elle commence avec des choses simples, des oiseaux qui volent ou des têtes de poulet où on reconnaît les mains. Puis les formes deviennent plus détaillées, et impossibles à faire avec des mains. Entretemps, chaque fois que Panthère est là, même la chambre change, on ne peut plus faire confiance au décor qui change tout le temps. Ces quelques pages résument toute l’histoire. Petit à petit, les choses deviennent louches. C’est comme un petit show pour des enfants, mais qui dégénère."
Page ombres chinoises - Panthère - Brecht Evens
Page ombres chinoises - Panthère - Brecht Evens © Actes Sud BD
### Écoutez un extrait de l’entretien :
2 min

Extrait Brecht Evens

►►► [I Le site de l'auteur](http://brechtnieuws.blogspot.fr/) ### A la galerie Martel jusqu’au 31 janvier : Brecht Evens expose les planches de **_Panthère_** [__ à la galerie Martel à Paris](http://www.galeriemartel.com/index.php/la-galerie-martel-en-vente-a-la-galerie/galerie-martel-exposition-brecht-evens-en-vente). Quelques images :
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.