Faute d'orthographe
Faute d'orthographe © Fotolia

Je dois faire mon mea culpa mais il m'arrive d'écrire régulièrement sur le site de France Inter et ailleurs... Et malgré un goût certain pour ce plaisir solitaire qu'est l'écriture, il m'arrive bien souvent de faire des fautes d'orthographe ou de grammaire. Ce qui n'est pas rassurant, c'est qu'à priori je ne suis pas le seul. Comme cela arrive souvent sur internet ou ailleurs. Même les livres sortant de grandes maisons d'édition n'échappent pas à la règle. Et je sais que Toi, internaute et auditeur vigilant de France Inter, tu n'hésites jamais à brandir l'étendard du français, à raison, dès qu'une faute pointe le bout de son nez.

Ce week end, en écoutant le Grand , j'ai de suite pensé à Toi, auditeur internaute qui te recueille devant le portrait d'Alain Rey à la moindre erreur de conjugaison .Didier Si Ammour dressait le portrait de Sylvain Szewczyk, créateur du site Bescherelle ta mère . Ce jeune homme de 22 ans, qui ne manque pas de talents, mêle l'humour et l'orthographe. Il rend justice à la langue de Molière en répertoriant les drames en VF sur la toile. Selon ses propres termes, sa mission est explicite :

On t'apprend à parler français, putain

Et sur Twitter , Sylvain a commis également le compte dont le principe est le suivant :

[adj. (latin ebrius, enivré) : Qui a le cerveau troublé par l'effet de l'alcool - Buvez, buvez beaucoup, mais buvez bien, et surtout venez nous le raconter]

Ecoutez l'interview de Sylvain Szewczyk

Sylvain a également ouvert une chaîne sur Dailymotion, histoire de mettre en images ce que pourraient donner nos erreurs de langage.

Il n'est pas le premier à se frotter à l'exercice. Dans les classiques de l'humour et des belles lettres il est difficile d'oublier le sketch du Scrabble dePierre Palmade.

Pour ceux qui ont envie de se rassurer sur le fait de faire des fautes, je vous invite à regarder la vidéo de Norman.

Mais d'autres humoristes ont également souligné quelques problèmes d'orthographe commele Comte de Bouderbala qui proposait une initiation au rap et aux artistes les plus lettrés (vers 2'18") .

►►► Retrouvez le Grand Emballement chaque samedi sur France Inter

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.