Enki Bilal, Brigitte, Jean-Michel Ribes, Ariane Ascaride et Noel Gallagher : retrouvez les meilleurs moments de "Boomerang" d’Augustin Trapenard cette semaine…

Quand l'art prend possession de la ville
Quand l'art prend possession de la ville © Maxppp / Emile Alain Ducke

Margaux Criou a concocté un best-of de Boomerang à partir des entretiens d'Augustin Trapenard cette semaine. Un florilège rempli de questions (D'où vient l'inspiration ? Comment défendre l'Art ?), de confidences et de chansons (Johnny Guitar, Le coup d'soleil, Purple Rain... et Don't Look Back in Anger ♪).

Lundi 20 novembre : Enki Bilal

Le premier volume de son nouvel album, Bug, nous projette en l’an 2041, à l’heure d’un bug informatique généralisé et d’une tourmente planétaire. 

C'est beau de penser que les mots ouvrent des espaces

► (re)écoutez l’intégralité de « Boomerang » avec Enki Bilal

Mardi 21 novembre : Brigitte

Dans Palladium, leur nouveau single, Brigitte nous parle de "hits à la gomme" et nous invite à nous lover dans une mélancolie joyeuse et rétro !

► (re)écoutez l’intégralité de « Boomerang » avec Brigitte

Mercredi 22 novembre : Jean-Michel Ribes

Il vous a fait rire aux éclats avec sa série "Palace", mais aussi avec ses "Brèves de comptoirs", ou encore son "Musée haut, musée bas". Préparez-vous à quelques crampes salvatrices avec "Sulki et Sulku ont des conversations intelligentes", sa nouvelle création.

Il faut remplacer les espaces publicitaires dans toute la France par des œuvres d'art

► (re)écoutez l’intégralité de « Boomerang » avec Jean-Michel Ribes

Jeudi 23 novembre : Ariane Ascaride

Dans La villa, elle retrouve Gérard Meylan et Jean-Pierre Darroussin, mais aussi la calanque de Méjean où ils tournèrent,l’un des premiers films de Robert Guédiguian, Ki Lo Sa ? Ensemble, ils regardent la Méditerranée, cette mer qui prend, mais aussi qui donne et dont l'histoire est à réinventer. 

Il faut regarder les autres, écouter les autres. Et comme ça, on apprend.

► (re)écoutez l’intégralité de « Boomerang » avec Ariane Ascaride

Vendredi 24 novembre : Noel Gallagher

Lui et son frère ont été le son des années 90. Il est l'auteur de chansons qui ont acquis le statut d'hymne. Dans Who Built the Moon, il continue de se réinventer avec la même énergie. 

Si Oasis laisse quelque chose, je dirais que c'est Don't Look Back in Anger

► (re)écoutez l’intégralité de « Boomerang » avec Noel Gallagher

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.