Blutch publie "Variations" chez Dargaud, sa réinterprétation d’une trentaine de planches célèbres auxquelles il rend hommage. Ici, il s'agit de Lucky Luke.

Détail d'une planche de "Variations" de Blutch inspirée du "Grand Duc" de Morris et Goscinny
Détail d'une planche de "Variations" de Blutch inspirée du "Grand Duc" de Morris et Goscinny © Dargaud

Blutch : 

J’ai repris un extrait du Grand Duc, une aventure de Lucky Luke de Morris et Goscinny qui date de 1973. Je me suis entièrement retrouvé pris au piège par le génie de Morris,mais aussi par sa grammaire. Je l’ai collé : je suis resté très proche de lui. Il y a deux planches dans Variations qui collent beaucoup à l’original : Les Pieds Nickelés de Pellos et celle-ci.  Je suis tellement sous le charme de son travail, que je me suis borné à recopier. Et là, c’est la planche exacte, alors que pour les autres, j’ai remonté des passages des BD.

J’ai choisi une page de nuit où le noir et blanc est très soigné

Grâce à Jean-Pierre Mercier, j’ai pu voir l’original dans les réserves de la Cité de la BD d’Angoulême et j’ai été ébloui. Par ces oppositions entre les masses de noir et de blanc, cette planche est d’une harmonie ! C’est comme un morceau de musique qui vous émeut. Cette page m’a renversé. 

Dans la deuxième case, il y a un shérif

Un petit bonhomme un peu grotesque avec ses petites moustaches que j’avais envie de dessiner parce que je voulais reproduire ces ombres portées qui tombaient parfaitement. 

Dans Variations, il y a des choses qui tiennent à ça : juste l’envie et le plaisir de dessiner.

Écoutez Blutch : 

Planche tirée de "Variations" de Blutch, inspirée du "Grand Duc" de Morris et Goscinny
Planche tirée de "Variations" de Blutch, inspirée du "Grand Duc" de Morris et Goscinny / Dargaud
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.