Atteint de la maladie de Crohn, Pozla décrit par le menu son parcours du combattant de malade avec finesse et humour sans jamais tomber dans le pathos. Une merveille.

Carnet de santé foireuse
Carnet de santé foireuse © Delcourt / Pozla

Pris dans la tempête d’une maladie, Pozla l’a croquée. Il a tout dessiné : la détection tardive, l’annonce du diagnostic, les stratégies pour vivre avec, ses hospitalisations, l’angoisse, le quotidien, les relations avec les médecins, sa famille… Sans oublier ses longues conversations avec la cuvette des WC.

La maladie de Crohn, dont il souffre, une inflammation chronique de l'intestin est gênante (elle touche le côlon, et donc le transit…) et douloureuse.

Pozla
Pozla © Radio France / Anne Douhaire/France Inter

Le dessinateur s’est accroché à ses dessins comme à une bouée de sauvetage.

Puis il a rassemblé ses croquis à vif. Son trait à l’encre et au feutre truffé d'inventions graphiqueset son ton l'apparentent à Franquin  et à ses Idées noires . Il livre un ouvrage hybride à hauteur de boyaux, poignant et drôle, plein d’autodérision. Surtout, il restitue avec justesse les sensations physiques et psychiques d’un malade. Un témoignage fort.

Prix spécial du jury au Festival de BD d’Angoulême 2016, Pozla se disait déjà très heureux que son livre ait pu toucher autant de gens :

L’objectif de l’album était d'abord un réflexe de survie, pour me soulager, un éxutoire, une thérapie par le dessin. Mais je voulais aussi apporter mon témoignage pour donner un aperçu de la maladie. C'est d'ailleurs plus un livre sur la douleur que sur la maladie.

55 sec

Pozla

Je suis scotché, j'espérais seulement que le livre soit à peu près compris. J'avais peur parce que je me mets vraiment à poil dedans. Mais une fois le livre sorti, il a tout de suite été compris bien au-delà de ce que j'espérais

25 sec

Pozla 2

► Carnet de Santé foireuse  de Pozla chez Delcourt

Feuilletez quelques pages (avec Sequencity)

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.