Dans le salon carré, au premier étage de la Galerie des Gobelins, Pierre et Gilles apporte un souffle inimitable qui mêle comme à son habitude esprit baroque et scènes oniriques. Leur art photographique rehaussé de peinture se déploie dans un cadre théâtral complexe en parfaite harmonie avec la puissance du Siècle des Lumières. Pour cette « carte blanche » centrée sur le XVIIIe, Pierre et Gilles présentent une installation qui servira d’enveloppe richement parée à un portrait de Zahia Dehar réalisée pour cette occasion.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.