Depuis ses débuts, Catherine Meurisse a touché avec son talent singulier à la bande dessinée, à l’illustration jeunesse et au dessin de presse…

DELACROIX
DELACROIX © Catherine Meurisse Dargaud 2019

La Bibliothèque publique d’information, en collaboration avec le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, propose cet automne une exposition consacrée à l’œuvre de la dessinatrice Catherine Meurisse.

La Légèreté
La Légèreté / Catherine Meurisse Dargaud 2016

Dessinatrice, caricaturiste, illustratrice, scénariste, reporter, Catherine Meurisse est une artiste prolixe. Aiguisant son regard et son trait pendant 15 ans dans de nombreux titres de presse et en particulier à Charlie Hebdo, elle réalise des bandes dessinées où l'esprit de sérieux n'a pas sa place.

Catherine Meurisse a su faire transparaître dans son œuvre son goût pour l’art et la littérature, véritable fil rouge. 

Récemment élue à l’Académie des beaux-arts, elle est la première dessinatrice de bande dessinée nommée dans la section peinture, permettant au 9ème art de faire son entrée à l’Institut de France. Elle est également marraine de BD 2020, l’année nationale de la BD du ministère de la Culture. 

Initialement conçue et exposée lors du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême en février 2020, cette nouvelle présentation à la Bpi, Catherine Meurisse. La vie en dessin, est enrichie de pièces originales et expérimentations toutes récentes, dans un parcours et une scénographie modifiés, souhaitant renouveler le dialogue entre les œuvres.

Scènes de la vie hormonale
Scènes de la vie hormonale / Catherine Meurisse Dargaud 2016

À travers un parcours au déroulé chronologique, structuré en quatre parties – La passion du dessin, Un regard acéré, Revenir à soi, vers la couleur et l’ailleurs - , l’exposition Catherine Meurisse, la vie en dessin propose un panorama des talents de l’artiste, de ses travaux d’enfance à ses dernières collaborations artistiques, mettant en avant ses influences, son œil acéré sur la société, son sens du récit, son goût pour l’ailleurs et son obsession du dessin.

L’exposition s’ouvre sur un dessin reproduit en très grand : une jeune femme, qui me ressemble fort, est juchée sur une branche d'arbre, qu’elle est en train de peindre. C’est l'exact contraire de l’expression « scier la branche sur laquelle on est assis ». Cela met l'expo sous le signe de l’optimisme, de l’humour et de la chlorophylle (trop rare en ces temps pollués).

Catherine Meurisse

Les grands espaces
Les grands espaces / Catherine Meurisse Dargaud 2018

Conçue avec le concours de Jean-Pierre Mercier et d’Anne-Claire Norot, commissaires de l’exposition du Festival d’Angoulême, l’exposition sera accompagnée d’une riche programmation associée (rencontres, conférences, ateliers...).

Ouverte en 1977, en même temps que le Centre Pompidou dont elle est l’une des composantes, la Bibliothèque publique d’information (Bpi) est une bibliothèque nationale dépendant du Ministère de la Culture et de la Communication.

La Bpi poursuit ainsi son exploration de l’univers de la bande dessinée et de la création graphique, après les expositions consacrées à Art Spiegelman (2012), Claire Bretécher (2015), Gaston/Franquin (2016) et Riad Sattouf en 2018. D’autres événements viendront ponctuer cette année 2020 de la BD (prolongée jusqu’en juin 2021), notamment les rencontres/ateliers mensuels des jeudis de la BD.

Sources BPI

Affiche exposition Catherine Meurisse
Affiche exposition Catherine Meurisse / Catherine Meurisse - Bpi
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.