Phases finales de la Coupe du monde de football au Brésil : six choix de littérature ballon au pied. Une série proposée par Sylvain Alzial de la bibliothèque de Radio France et Niels Pedersen. Aujourd'hui Camilo José Cela, le romancier morbide, bourreau de ces personnages avec Onze histoires de football .

Onze histoires complètement délirantes

Onze histoires de football écrit par Camilo José Cela regroupe onze histoires sur le football. Les histoires de Cela sont toutes aussi folles les unes que les autres voyant une équipe entrainée par un cheval qui aligne deux gardiens, ou des joueurs qui à la mi-temps s’enfilent un coup de gnôle pour se donner du courage. Chez Cela, le football est sujet de démesure , une vraie épopée populaire que tout le monde dans le stade vit, les spectateurs vibrent à l’unisson . L’engouement suscité par le football est aussi un des thèmes qui est, ici, développé. Le sport devient une véritable épopée où l’issue du match est intimement lié au destin et non pas qu’à la performance sportive.

Camillo Jose Cela
Camillo Jose Cela © DR

L’amour de la vérité, selon Voltaire, doit s’arrêter au moment précis où sa peau est en péril. Voltaire, qui savait fort bien se ménager, fit toujours preuve s’un solide bon sens. Si les arbitres de football étaient plus voltairiens et plus avisés, on parviendrait à éradiquer une bonne fois pour toutes cette fâcheuse habitude qui consiste à les pendre (usage qui ternit tant l’esprit olympique des joueurs, qu’ils soient professionnels ou amateurs, mariés ou célibataires !). Il est certes louable de siffler des penalties (il serait bon de le rappeler dans un article du règlement) mais, s’il doit courir le risque de finir au bout d’une corde, l’arbitre ferait bien de s’en abstenir, soit pour peu que les circonstances le permettent, en fermant les yeux. Il est grand temps de réviser un règlement aussi désuet qu’inadapté.

CAMILLO JOSE CELA , Onze histoires defootball (traduit de l’espagnol par André Gabastou), Criterion 1992.

Photo football
Photo football © Corbis / Enrico Colderoni

Regarder une séance de tir au but au foot, un danger ? Et bien oui ! Après une enquête (sérieuse) de cardiologie, les résultats ont montré que pour les hommes fragiles le risque d'être atteint d'un accident cardio-vasculaire est plus grand lorsqu'ils regardent une séance de tirs au but. A titre d'exemple le nombre d'admission à l'hôpital à cause d'accident cardio-vasculaire a augmenté de 25% le jour où l'Angleterre a perdu contre l'Argentine. Il est en effet possible que le cocktail pizza-bière si cher aux hommes n'y soit pas pour rien.

Victoire de Niels Pedersen

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.