Pour cette vingt-cinquième édition, le festival transnational des arts de la rue se veut mature, ancré dans la société et en lien étroit avec l’actualité. Cette édition accordera une grande placeà l’image qui s’invite sous des formes très diverses dans les écritures de dix projets du festival IN.

Cette année la programmation proposera des artistes emblématiques au plus près des préoccupations sociales. Avec des sujets tels que les flux migratoires africains, le glissement de l’activité industrielle vers l’est, l’écologie ou encore le témoignage d’un photo-reporter de guerre, ces poids lourds des arts de la rue proposent des spectacles en résonance avec l’actualité du monde et l’avenir de la planète. Les performances tiennent du conte onirique, du rituel quotidien, de la musique, de la pyrotechnie, du cirque, de la plastico-comédie urbaine, de la déambulation percutante ou d’autres prouesses foraines et porteront un regard humaniste, humoristique, acide mais aussi tendre sur notre société

Commandos Percu Destruction Tourcoing 2011
Commandos Percu Destruction Tourcoing 2011 © TRINH Son Dong

Le festival Chalon dans la rue met en avant la photographe chalonnaise Ingrid Delberghe par le biais d’une exposition dans la chapelle du Carmel. A l’origine du visuel du festival 2011, Ingrid Delberghe proposera, lors de cette exposition, une série de photographies sur le thème de la rue réalisée sur des chemins chalonnais. Un vernissage est prévu dans la chapelle du Carmelle samedi 16 juillet à 11h00.

A l’occasion de son vingt-cinquième anniversaire, le festival Chalon dans la rue lance UN GRAND P.U.K. (Projet Urbain Kréatif).

Les Chalonnais et l’ensemble des festivaliers sont invités à célébrer l’anniversaire de leur festival en participant à unefresque collective composée à partir de leurs souvenirs des 25 éditions passées.

Compagnie Pernette
Compagnie Pernette © festival Chalon dans la rue

Afin de compiler au mieux cette matière intime et émotionnelle, l’équipe du festival, met à disposition des disques en carton, appelés « P.U.K. des 25 ans » sur lesquels les souvenirs seront posés : objet, photographie, témoignage visuel ou sonore, écrit, poème, dessin, vieux journal, affiche, programme, billet de spectacle, bref tout ce qui a pu constituer un moment fort du festival.

Ce P.U.K., support unique et commun à tous, deviendra alors le témoin du rapport individuel et intime de chacun au festival ; sa fonction : « porter la trace, l’enregistrement de ». Il pourra à l’envie être décoré, customisé, agrandi, percé, trituré, et viendra constituer la pierre à l’édifice qui va s’échafauder avant et pendant le festival.

Cette fresque qui va se constituer au fil de la collecte auprès des festivaliers viendra s’inscrire comme un rendez-vous artistique visible pendant le festival, sur le lieu de rencontres « Rue des Publics », dans la cour de l’école maternelle de l’Est.

Compagnie Transe Express
Compagnie Transe Express © Emilie Poire

D’avril à fin juin, différents rendez-vous sont organisés dans les quartiers de la ville pour récolter ces souvenirs. Parallèlement à ces rencontres des Boites à P.U.K. sont déjà mises en place chez certains commerçants de la ville pour récupérer le support et le rapporter.

Pour ceux qui n’ont pas la possibilité de remettre leur souvenir en amont du festival, la collecte se poursuit pendant l’événement dans la cour de l’école maternelle de l’Est , rue de la motte. Les souvenirs devront être conçus par avance.

25 ème édition de Chalon dans la rue réunit20 compagnies dans le IN, 159 compagnies dans le OFF , 216 projets artistiques et 17 Folles nuits . Ce programme est composé de 22 compagnies étrangères de 9 pays différents qui représentent des disciplines comme Installations monumentales, spectacles sonores, théâtre de rue, pyrotechnie, déambulations, performances, vidéo, danse, arts du cirque, architecture, pièce radiophonique…

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.