Mairie d'Angoulême - Kakémonos FIBD Charlie Hebdo
Mairie d'Angoulême - Kakémonos FIBD Charlie Hebdo © Radio France

La réponse est tombée : c'est non. Une pétition initiée par Gwen de Bonneval, président du jury du Festival de BD, avait été ouverte le 12 janvier demandant que le grand prix de la ville d’Angoulême 2015 soit attribué à Charlie Hebdo. Elle a reçu plus de 4200 signatures dont celles de David Prudhomme, ou d’Etienne Davodeau (prix du scénario et du public pour Les mauvaises gens à Angoulême en 2006). Et d’autres comme Mathieu Sapin, Pascal Rabaté ou Clément Oubrerie ont affiché leur soutien sur leur fil twitter ou leur page Facebook.

Affiche festival Angoulême 2015
Affiche festival Angoulême 2015 © FIBD2015

Quelques jours après l’annonce par le Festival de la création d’un prix Charlie Hebdo de la liberté d'expression (qui récompensera un "dessinateur dont l’oeuvre incarne une forme de résistance de pensée face aux idées reçues et/ou à la censure et/ou à l’oppression"), l’ouverture d’un album avec les dessins collectés depuis l’attentat au siège du journal satirique, l'affichage de kakémonos (banderoles verticale) avec les noms des dessinateurs assassinés sur la mairie d'Angoulême, le festival veut poursuivre son engagement en mémoire des victimes, mais ne souhaite pas que cela se fasse sur le coup de l'émotion, et argue du vote de 2000 des auteurs déjà effectué.

Mais s'engage à "travailler sans relâche pour que d'autres actions portent l'esprit Charlie à partir du 29 janvier et au delà". Et propose une exposition "Hommage à Charlie Hebdo" au Musée de la BD axée sur la découverte de la démarche du journal, son histoire avec quelques unes de ses unes représentatives. Le mercredi, veille de l'ouverture du Festival, une large banderole sera déployée sur la façade de l'hôtel de ville, et le dimanche 1er février, une place d'Angoulême sera baptisée Place Charlie Hebdo.

À suivre.

Mise à jour le 27 janvier.

ALLER + LOIN :

►►► Le site du Festival d'Angoulême

►►► En 2015 à Angoulême, des auteurs en lutte

►►► Piochés dans la sélection officielle

►►► Angoulême 2015, comme si vous y étiez

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.