C'est la première fois qu'est proposée en France une exposition de mes œuvres

Depuis de longues années, mes liens avec la France sont très étroits. Dès ma tendre enfance j’ai passé mes vacances dans le Sud de la France, au Cap d’Antibes d’abord puis plus tard à Mougins.C’est d’ailleurs à Mougins, ville dans laquelle Picasso avait choisi de passer ses vieux jours, que j’avais initialement envisagé d’établir mon musée. Ainsi, très jeune, j’ai appris à estimer et à aimer la France où j’ai tissé de nombreuses et profondes amitiés. Je m’y plais beaucoup et toute ma famille est très francophile. L’art de vivre et la mentalité des Français correspondent en beaucoup de points à notre philosophie.J’ai étudié la langue française et me suis à cette occasion familiarisé avec la culture du pays.Le Sud de la France est désormais ma seconde patrie, aussije me réjouis tout particulièrement d’exposer au musée Granet d’importantes oeuvres issues de ma collection. C’est la première fois qu’est proposée en France une exposition de mes oeuvres de cette envergure. Le musée Granet m’impressionne beaucoup. Je trouve grandiose ce qu’il a réalisé ces dernières années si loin de la capitale. Non seulement sa propre collection mais également ses expositions de premier plan telles que Cézanne ou Picasso ont défrayé la chronique.La France accompagne mon quotidien de multiples manières. C’est un honneur pour moi d’être le premier membre allemand de la Commission d’Acquisition du Centre Pompidou à Paris et de pouvoir apporter mes conseils à cette prestigieuse institution culturelle. Nous avons même convenu d’une collaboration. Les relations internationales seront à l’avenir de plus en plus importantes et je me réjouis de voir que ces amitiés aient à terme conduit à une coopération basée sur la confiance.Baden-Baden est la plus française des villes allemandes. Ceci probablement à cause de sa proximité avec la France mais encore par la rencontre légendaire en 1962 entre Adenauer et de Gaulle qui a alors mis la France et l’Allemagne sur le chemin de l’amitié. Après la guerre les Français nous ont apporté à nous, Allemands, une nouvelle culture.

Invitations - France Inter vous invite au musée Granet, soyez les premiers à nous envoyer le mot "musée" ainsi que vos coordonnées postales complètes sur facebookinter@radiofrance.com

Lucio Fontana (1899-1968), Concetto spaziale, Attese (Concept  spatial, Attentes)
Lucio Fontana (1899-1968), Concetto spaziale, Attese (Concept spatial, Attentes) © Musée Frieder Burda, Baden-Baden © Lucio Fontana / ADAGP, Paris 2012

Le sud-ouest de l’Allemagne en a été particulièrement imprégné. Baden-Baden fut également le quartier général des forces françaises situées en Allemagne. Plus de 100 000 jeunes Français ont effectué ici une partie de leur service militaire. Cela a été d’une grande clairvoyance ; des liens se sont créés. Quand, il y a dix ans, le quartier général a été dissout et que les Français ont regagné leur patrie, j’ai personnellement été très affecté. Dans toute la ville régnait un sentiment de tristesse. Beaucoup de Français vivent toujours dans la ville thermale. C’est à Baden-Baden qu’ont été posés les premiers jalons d’une amitié franco-allemande pour notre Europe.

Mon musée a été bâti il y a huit ans sur la sublime Lichtentaler Allee à Baden-Baden . Depuis son ouverture nous avons accueilli 1,5 million de visiteurs et 20 % d’entre eux viennent de France.C’est pour cette raison que nous mettons un point d’honneur à éditer nos publications en langue française. Ce vif intérêt des Français m’enthousiasme beaucoup. Alors oui, je me réjouis tout particulièrement d’offrir ma collection à la vue d’un public français. Quel meilleur endroit pour présenter mes tableaux que sous la lumière du Sud, à Aix-en-Provence, où de si grands peintres, tels que Cézanne, ont vécu et trouvé leur inspiration. L’art est un riche élixir de vie .Beaucoup devraient avoir la possibilité de contempler les oeuvres d’art. Le Musée Granet est un lieu extraordinaire pour exposer mes tableaux et j’espère que beaucoup profiteront de cette occasion pour y venir.Frieder Burda

Conférences

Proposée par les Amis du musée Granet à l'Institut d’Etudes Politiques, 25 rue Gaston de Saporta à Aix-en-Provence, Informations : Amis du musée Granet > 06 77 58 29 49- l’art contemporain allemand par Fabrice Hergott, directeur du musée d’art moderne de la ville de Paris le mardi 5 juin - le Jeudi 14 juin à 18h Frieder Burda, collectionneur et mécène , présente son exceptionnelle collection.

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.