Un nouveau venu dans l'offre de e-cinema arrive en France. A partir du 1er décembre e-cinema.com promet une sortie tous les vendredis avec des films qui ne sortent pas en salle.

450 sites de e-cinema existent déjà en Europe
450 sites de e-cinema existent déjà en Europe © Free Graphic

L'initiative est pilotée par Bruno Barde, le directeur artistique de plusieurs festivals comme Deauville, Beaune ou Gérardmer.  E-cinema.com promet des films inédits, à commencer par Outrage Coda, qui sera le premier en ligne, film de Takeshi Kitano. 

7 000 films sortent dans le monde chaque année 700 sortent en France dont 300 sont des films français.  Chez e-cinema.com on se dit que ça laisse un potentiel de 6000 films à montrer chaque année, parmi tous ceux qui ne trouvent pas leur place dans la distribution en salle en France. 

Le vivier d’œuvres cinématographiques est intéressant, mais la question qui se pose c'est la disponibilité des internautes - spectateurs. 

Les chiffres de la fréquentation des salles ne sont pas spécialement enthousiasmants. Les Français vont en moyenne trois fois par an au cinéma. 3 fois donc, à mettre en face des 700 films à voir.  

Le marché est encore balbutiant pour les plateformes françaises. Derrière les mastodontes comme Netflix et Canalplay, plusieurs plateformes se sont lancées sur ce terrain difficile. 

lacinetek.com existe depuis 2 ans et propose des films de patrimoine conseillés par des réalisateur.rice.s , comme Klapish, Ferran, Varda, Sciamma. On les loue pour 48h des films sortis avant 2000. Pour l'heure lacinetek.com compte 12 000 comptes utilisateurs. 

universcine.com est bien plus ancien. Depuis 2001 elle défend le cinéma français indépendant, propose des nouveautés de toutes nationalités, sorties après 2000, et sans trop de retard par rapport aux sorties en salle. 

tenk.fr au contraire se concentre sur l'offre de documentaires.  

Jean-Baptiste Viaud, délégué général de cinétek.com estime qu'"à terme les spectateurs opteront sûrement pour des offres par abonnement à 2 ou 3 plateformes différentes. L'importante c'est que chacune aient un positionnement différent. Pour l'instant c'est le cas, les offres sont assez complémentaires". 

.

Articles liés
Culture
Crème au citron
24 avril 2018
Culture
Gâteau aux pommes
24 avril 2018
Culture
Saumonette grillée au fenouil
24 avril 2018
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.