Monstre du placard, hibou directeur d'école, tigre effrayant, savant déboussolé, lapine apeurée par l'école et aventurière des montagnes, retrouvez tout ce petit monde dans un choix d'entretiens avec des auteurs qui parlent vraiment aux enfants de leurs livres. Une autre façon d'aborder la littérature jeunesse.

Enfants au Salon du livre det de la presse jeunsse de Montreuil
Enfants au Salon du livre det de la presse jeunsse de Montreuil © AFP / Jacques Demarthon

Si vous cherchez des podcasts pour les enfants, vous tomberez très vite sur Oli, les histoires du soir lues par leurs auteurs, série produite par France Inter. Vous arriverez facilement sur des podcasts dits de méditation, ou bien sur des 'radios' en ligne essentiellement musicales. 

L'idée ici est d'écouter les entretiens d'auteur.e.s à hauteur d'enfants. La série Ecoute je t'ai écrit une histoire, permet aux auteurs de s'adresser directement à un enfant. 

Les enfants ont l'habitude que leurs parents leur lisent des histoires, ils n'ont pas l'occasion d'être en tête-à-tête avec les écrivain.e.s ou les illustrateur.rice.s.  Cette fois les auteurs dévoilent quelques secrets qui se cachent dans les dessins, leurs pages préférées, ou leurs propres rêves d'enfants. 

C'est cadeau, à l'occasion du Salon du Livre de la littérature et de la presse jeunesse de Montreuil, fabriqué maison, par mes soins. 

(Il suffit de cliquer sur la petite flèche en haut à gauche de chaque image). 

Panthera Tigris

Sylvain Alzial est un auteur jeunesse qui s'attache en général à réinterpréter des contes venus d'Orient, ou de lointaines contrées. Son monde n'est pas que celui de Pinocchio ou de la Petite Sirène, il va chercher plus loin d'ancestrales histoires cachées dans les mémoires. Avec Panthera Tigris, il s'est installé durablement dans les vitrines des librairies indépendantes, reconnu comme l'un des meilleurs auteurs du moment. 

Ici il s'inspire d'un conte qui explique qu'il faut voir plutôt que penser pour mieux comprendre le monde. 

Comment élever le monstre du placard  ?

Antoine Dole et Bruno Salamone au dessin s'étaient déjà proposé d'expliquer que les monstres existent vraiment dans les chambres d'enfants. Devant le succès remporté, ils continuent d'explorer ce thème. Dans ce deuxième tome consacré à ce sujet brûlant de la petite enfance, Antoine Dole va plus loin. "Un monstre ça s'élève quand on est petit, et surtout, on le garde avec soi toute sa vie, il peut être très utile pour apprivoiser ses peurs d'adultes et raconter des histoires." 

Antoine Dole est le créateur (sous le pseudo Mr Tran) du terrible personnage Mortelle Adèle, petite fille insupportable de méchanceté (mais qui aime quand même son papa). Mortelle Adèle est parmi les meilleures ventes de livres pour les 7-9 ans. Avec ses histoires de monstres et un petit héros pas plus désobéissant que la moyenne,  Antoine Dole a réussi une autre percée pour les plus jeunes. 

Aubépine et le renard furax

Aubépine a fait une entrée remarquée dans le rayon des livres jeunesse. Moins provocatrice qu'Adèle, mais plus aventurière et courageuse qu'elle, Aubépine est une fillette proche de la nature, qui respire la montagne à plein poumons, et visite un univers quelque peu fantastique. Imaginée par Thom Pico et dessinée par Karensac, elle va bon train à la découverte de ses pouvoirs magiques et du monde mystérieux de la montagne, où le roi de l'automne voudrait détrôner la reine du printemps. Des aventures qui sentent bon l'air frais des cimes et l'humour potache des deux créateurs. 

L'école des souris, une rentrée en canoë

Agnès Matthieu-Daudé n'était pas une auteure jeunesse jusqu'à il y a quelques mois.  Elle écrit des romans.  Elle entre ici en littérature jeunesse avec l'un des dessinateurs les plus prisés des enfants, Marc Boutavant (aux manettes de la série culte Chien Pourri). Ici elle imagine un hibou transformé en directeur d'école pour la seule raison qu'il souhaite avoir la paix et faire la sieste tranquillement. Elle invente un univers assez cocasse et très poétique. 

L'école, maman et moi

Le jour où j'ai enregistré Clothilde Delacroix pour parler de L'école, maman et moi, elle est venue avec sa fille Sidonie. Sidonie s'est prêtée à la lecture d'extraits. Ici les enfants sauront que adultes disent souvent vrai quand ils racontent des histoires. Car dans la famille lapin, la petite lapine fait l'expérience de sa première rentrée scolaire. L'école est un monde bien étrange pour elle. Clothilde Delacroix  raconte la génèse de l'histoire, intimement liée à l'histoire de sa propre fille. Les lapins, ici, ne sortent pas du chapeau mais du monde des doudous. 

LIRE AUSSI 

Une sélection de 6 bd jeunesse  : Humour, mystère, Histoire, fantastique, environnement. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.