Deux semaines après sa sortie, vous hésitez à franchir le pas, ou bien vous avez déjà craqué mais vous ne savez pas à quoi jouer. Voici notre sélection, à la sauce France Inter.

Cinq jeux pour démarrer sur Switch
Cinq jeux pour démarrer sur Switch © Nintendo

Sur les épaules d'un géant, avec Zelda - Breath of the Wild

En quelques jours, ce nouvel épisode de la saga culte de Nintendo a récolté tous les lauriers, que ce soit chez les critiques ou chez les joueurs. Monde immense, possibilités quasi infinies, univers fantaisiste et cohérent, paysages à tomber, jouabilité naturelle, capable aussi bien de plaire au joueur occasionnel qu'aux plus acharnés, il faudrait des pages entières pour expliquer ce qui fait de ce jeu un chef d’œuvre. On peut (avec une extrême mauvaise foi) lui reprocher d'avoir trop à offrir et de demander trop de temps libre pour s'y plonger pleinement. Breath of the Wild est à la fois une compilation de tout ce que le jeu vidéo a inventé ces dix dernières années, tout en poussant le curseur un peu plus loin. L'apogée d'un géant, tout simplement.

On n'arrête pas les coupes, avec Snipperclips

Le jeu nous avait agréablement surpris lors de sa présentation en début d'année, la bonne impression s'est confirmée avec sa sortie. Reposant sur un concept simple (deux joueurs contrôlent chacun un bout de papier et peuvent se découper mutuellement pour changer de forme et résoudre des énigmes) mais diaboliquement efficace, Snipperclips est le jeu idéal pour sortir la console lors d'une soirée entre amis. Quel que soit son âge ou son niveau de jeu, on peut se lancer : il suffit de savoir parler à son ou ses voisins (deux cerveaux valent parfois mieux qu'un pour débloquer un niveau), et d'avoir un peu d'imagination.

Une affaire sensible, avec I Am Setsuna

Plus modeste que Zelda, I Am Setsuna est aussi bien plus mélancolique. En suivant les aventures d'Endo, un mercenaire chargé d'accompagner la jeune Setsuna vers le lieu de son sacrifice, conformément aux traditions millénaires de son village, vous embarquez pour un périple riche en émotions. S'inspirant très largement d'un classique du jeu de rôles japonais (Chrono Trigger) dans la façon de jouer, I Am Setsuna est une alternative séduisante aux grosses productions du jeu de rôles, simple à jouer et qui séduit autant par sa belle histoire que par sa bande originale au piano et ses décors pastels. De quoi prendre quelques pauses rafraîchissantes dans le métro.

Le jeu des mille bobos, avec Super Bomberman R

Seul poseur de bombes avec lequel on peut s'amuser, Bomberman a déjà plus de deux décennies de parties endiablées derrière lui. Classique du multijoueur fun et facile à prendre en main, à l'instar de Mario Kart (dont la version Switch sort le mois prochain), de Street Fighter ou de Worms, il arrive dans une nouvelle version sur la console de Nintendo. Autant le dire tout de suite, cet épisode n'apporte strictement rien de neuf, et son mode solo fait plutôt peine à voir. Mais lancez une partie à plusieurs devant l'écran, et on retrouve les joies simples de la traîtrise, des coups bas et des petites humiliations qui vous feront perdre vos amis comme dans les années 90.

Ça pelle pas faire de mal, avec Shovel Knight

Déjà sorti sur quasiment toutes les consoles actuelles, le chevalier à la pelle revient sur la Switch de Nintendo, dans sa version la plus complète à ce jour (et notamment deux extensions). Shovel Knight, c'est ce jeu développé en 2014, mais avec les moyens techniques de 1984 : graphismes en pixels, musique composée (magistralement) avec les quelques bips de l'époque, jouabilité simple et surtout challenge bien relevé. Si vous êtes nostalgique de la vieille Nintendo rangée dans votre chambre d'enfant dans les années 80, à côté des cartouches de Duck Tales, Megaman, Super Mario ou Metroid, Shovel Knight va vous faire un bien fou. Rétroactivement culte.

► ALLER PLUS LOIN | Avec la Switch, Nintendo veut reconquérir votre salon (et le reste de votre monde)

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.