Génie polymorphe et artiste touche-à-tout, Jean Cocteau s'est toujours intéressé au cinéma, comme scénariste, cinéaste ou acteur. Cette rétrospective retrace le parcours d'un poète qui a écrit ou adapté de nombreux récits pour le grand écran (Les Dames du Bois de Boulogne, L'Éternel Retour), a fait adapter ou adapté lui -même certaines de ses œuvres (Les Enfants terribles, L'Aigle à deux têtes, Les Parents terribles), a signé enfin comme réalisateur un certain nombre de films parmi les plus singuliers de l'histoire du cinéma français (Orphée, La Belle et la Bête, Le Testament d'Orphée), réussissant la synthèse supposée impossible du cinéma et de la poésie.

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.