Colombe Schneck parle vite, mange ses mots, à tel point qu'elle a fait de ses défauts un style. Il a fallu quelques années pour s'habituer à ce flux particulier. Pendant ce temps-là, la productrice a subi une violence continue. Auditeurs furieux, mails incendiaires, remarques insultantes. Il fallait encaisser. Colombe s'est accrochée, avec ce masochisme qui la caractérise. Je la revois devant la porte de la direction, le matin à 10 heures après "J'ai mes sources", lancer un : "J'étais encore mauvaise, hein, ce matin?"

colombe est jeanne
colombe est jeanne © Itele

Dans "une femme célèbre", chez Stock, Colombe Schneck raconte un personnage qui lui ressemble. Avec cette faculté de mêler à sa biographie une large part de romanesque. Jeanne Rosen, journaliste de télévision, a un mari, un enfant, un amant. Elle a connu le succès avec un de ses livres, mais elle le juge immérité. Jeanne évoque sa vie de petite fille gâtée. Si elle est entrée à Sciences-Pô par exemple, c'est que l'examinateur n'a pas été insensible à sa jupe courte. Rien de ce qui lui arrive de positif n'est mérité. Une femme heureuse, mais illégitime. Avec une légèreté toujours teintée de gravité et d'un fond de tristesse, Jeanne déroule sa vie. Une union qui bat de l'aile avec son mari dur et alcoolique, un amant célèbre pour se persuader qu'elle est aimable, Nino, un petit garçon qui connaît un retard psychomoteur. Et puis en parallèle à son histoire, un précipice. Celui dans lequel est tombée Denise Glaser. Curieuse de l'animatrice productrice des années 60, Colombe Schneck décrit, effrayée, la misère dans laquelle l'intervieweuse des stars est tombée. Virée par la droite, elle n'a pas retrouvé sa place à la télévision après 81 et alors qu'elle fut une référence, elle est morte dans une épouvantable solitude. Jeanne échappera-t-elle à ce gouffre? On devine une romancière au bord du précipice, bien qu'elle affiche une grâce et une insouciance de petite fille. L'air de rien, elle dessine les carnivores du journalisme et la nécessité de se courber pour ne pas être dévorée. Le nouveau roman de Colombe Schneck est à l'image de son auteur: profond, sincère et émouvant. Une femme célèbre, Colombe Schneck, Stock.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.