Quand et comment devient-on myope ? Quels sont les facteurs déclenchants ? Est-il possible de diminuer la myopie ? Et même, de réapprendre à voir clair ?

Quand et comment devient-on myope ? Peut-on réapprendre à voir net ? Dans quelle mesure ?
Quand et comment devient-on myope ? Peut-on réapprendre à voir net ? Dans quelle mesure ? © Getty / Rebecca Nelson

Jean-Claude Hache, neuro-ophtalmologiste, donnait une définition de la myopie au micro de Noëlle Bréham dans Les P'tits Bateaux :

L’oeil s’est déréglé, comme si on n’avait pas bien réglé l’appareil photo, et l’image est floue de loin et nette de près.

"À la naissance, il y a quand même une accroche visuelle mais c’est vrai que le bébé doit apprendre à voir et c’est l’expérience visuelle qui va le lui apprendre" expliquait Amandine Barjol, ophtalmo-pédiatre, dans une Tête au carré consacrée aux troubles de la vision.

Elle précise : "L’enfant à la naissance a à peu près 1/20e pour atteindre 3/10e à un an. L’oeil va maturer jusqu’à avoir la meilleure acuité possible vers 6 ans [...]. La myopie se développe à partir de 8 ans, et plutôt après".

À la naissance, l'enfant a une vision très approximative ; il va apprendre à voir... jusqu'à atteindre son niveau optimal vers l'âge de 6 ans.
À la naissance, l'enfant a une vision très approximative ; il va apprendre à voir... jusqu'à atteindre son niveau optimal vers l'âge de 6 ans. © Getty / Jasper James

Comment devient-on myope ?

Pour Jean-Claude Hache, il y a essentiellement deux causes à la myopie :

  1. La génétique : "On appartient à une famille de myope. Papa est myope, Maman est myope, l’un, l’autre ou les deux, et alors il y a des chances que les enfants soient myopes".
  2. Les comportements : "Quand les gens allaient aux champs, il n’y avait pas de myopes parce qu’ils regardaient à l’infini. Mais maintenant, on va à l’école, on lit, on lit beaucoup - voire pire, on fait des jeux sur des game-boy. La vision étant toujours de près, l’oeil se bloque en vision de près et n’arrive plus à se débloquer pour voir en vision de loin"
Sylvie Chocron : "On sait que les gens qui vivent des forêts très denses n'apprennent pas à voir au loin. Quand on va leur présenter un objet au loin, vont l’interpréter comme étant petit. En revanche ils ont une meilleure acuité visuelle"
Sylvie Chocron : "On sait que les gens qui vivent des forêts très denses n'apprennent pas à voir au loin. Quand on va leur présenter un objet au loin, vont l’interpréter comme étant petit. En revanche ils ont une meilleure acuité visuelle" © Getty / Whit Richardson

A celles-ci, on peut ajouter une troisième cause : les facteurs environnementaux. Parmi eux :

  • Le manque de lumière. Sylvie Chocron, neuropsychologue explique : "Deux hypothèses sont discutées aujourd'hui : est-ce que [la myopie est causée par] le manque d'exposition à la lumière naturelle / à l'extérieur, ou est-ce que ce sont des éléments qui limiteraient le champ visuel ? On sait que les gens qui vivent dans des forêts très denses n'apprennent pas à voir au loin. Quand on va leur présenter un objet au loin, vont l’interpréter comme étant petit. En revanche ils ont une meilleure acuité visuelle".

  • Le tabagisme augmente à la fois le risque de maladie rétinienne (comme la DMLA - Dégénérescence Macualire Liée à l'Âge) et le risque de cataracte. "On sait que le tabagisme est responsable de 25% des DMLA" affirme Cécile Delcourt, épidémiologiste.

  • La nutrition : les acides gras oméga 3 (présents dans les poissons) protègent au contraire la DMLA.

  • Les écrans(et la lumière bleue) : pour Cécile Delcourt, il est trop tôt pour se prononcer à ce sujet. "Ces maladies touchent des gens de plus de 70 ans qui ont été assez peu exposés aux écrans". Elle fait néanmoins allusion à la lumière bleue, "particulièrement dangereuse pour la rétine".

  • Les écrans : "Le problème des écrans, et surtout des petits écrans", explique Cécile Delcourt "c’est que ça apprend aux enfants à ne repartir leur attention que sur une toute petite surface". Or, on a besoin d'entraîner notre œil à réagir à un large champ visuel, par exemple quand on conduit, qu'on skie, ou encore quand on fait du vélo…

  • Quand à la pollution atmosphérique et au stress, ce sont des facteurs potentiels mais pour l'instant il n'y a pas d'études qui permettent d'établir une causalité claire.
Jean-Claude Hache : [avec les petits écrans], "la vision étant toujours de près, l’oeil se bloque en vision de près et n’arrive plus à se débloquer pour voir en vision de loin"
Jean-Claude Hache : [avec les petits écrans], "la vision étant toujours de près, l’oeil se bloque en vision de près et n’arrive plus à se débloquer pour voir en vision de loin" © Getty / [D.Jiang]

Peut-on réapprendre à voir net (sans lunettes) ?

Pour le docteur Jean-Claude Hache, il est possible de diminuer ou même d'empêcher la myopie : "Il faut apprendre à détendre ses yeux". Il recommande :

Quand on lit, il faut aussi regarder par la fenêtre pour regarder à l’infini. Quand on est devant un ordinateur, il faut penser à ça, si possible toutes les minutes.

Sylvie Chocron, neuropsychologue, renchérit : la myopie est un mécanisme réversible : "On a une forme de plasticité ; on sait que le système visuel est l’exemple même d’un système plastique dynamique qui s'adapte et qui apprend."

Pour elle, la question qui se pause aujourd'hui, c'est surtout :

À partir de quel moment l’utilisation de notre vision uniquement de près va ensuite devenir un problème pour voir de loin ? Jusqu’à quel moment on peut sur-utiliser notre vision de près sans prendre de risques parce que dès qu’on va être placé dans un environnement où on aura besoin d’une vision de loin on pourra l’utiliser ?

Aller plus loin

► ECOUTEZ | La Tête au carré consacrée aux troubles de la vision

► ECOUTEZ | Le neuro-ophtamlmologiste Jean-Claude Hache invité dans Les P'tits Bateaux

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.