Avant la sortie deStar Wars VII, Le Réveil de la Force , Dark Vador est l'invité de Léa Salamé à 7h50. Un 7h50 un peu particulier imaginé par le leader du groupe Dionysos, Mathias Malzieu. La meilleure intervieweuse de France pose ses questions au plus grand méchant de l’histoire du cinéma. A découvrir vendredi 11 décembre

Dark Vador invité de Léa Salamé : "mon combat...par franceinter ### Mathias Malzieu raconte les coulisses de l'interview

Mathias malzieu
Mathias malzieu © MaxPPP

Je me suis dit que Léa Salamé serait capable de faire une interview sérieuse deDark Vador . On n’était pas là pour faire une grosse blague avec un costume. Ce personnage est le méchant le plus aimé du cinéma, c’est un peu comme Eric Von Stroheim à l’époque. C’est la poésie de la situation qui m’intéressait. Ça pouvait être surréaliste, touchant et intéressant par rapport à l’actualité.

Dark Vador derrière le micro tout de suite ça a changé l’ambiance dans le studio. Léa avant de commencer était amusée et impressionnée, car il y avait un mystère qui s’est ressenti tout le long de l’entretien. Je ne vais pas spoiler, mais il y a une énorme surprise à la fin. On est entre le piège la caméra cachée et l’émission radio et la proposition de cinéma. Ce sera un moment culte.

Star Wars a bercé mon enfance, comme beaucoup de gens de ma génération. L'univers de Star Wars est si marquant que beaucoup d'artistes comme moi ou Akhénaton se le réapproprient. Je ne suis pas un dingue de science fiction, mais ce western de l’espace avec son coté initiatique m’a toujours fasciné. C'est lié aussi à une chanson qui a changé ma vie, Song for a Jedi , que j’ai écrite il y a quinze ans. Cette chanson n'est pas un hommage mais une chanson d'amour transposée.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.