Comment représenter la musique ? Comment rendre palpable le son en dessin ? Quand la BD évoque la musique, et raconte concerts, mélodies et chansons.

Couvertures de Lock Groove Comix de Jean-Christophe Menu et d'Alive de Luz
Couvertures de Lock Groove Comix de Jean-Christophe Menu et d'Alive de Luz © Fluide glacial et Futuropolis

Entre la parution d’Alive de Luz (Futuropolis), de Lock GrooveComix de Jean-Christophe Menu (Fluide glacial), et du Petit livre Black Music de Bouhris et Brüno (Dargaud), la BD évoque souvent le 6e art. Comment exprimer un art sonore en dessin ?

LockGroove Comix de Jean-Christophe Menu

Lock Groove, c’est le sillon sans fin parfois gravé sur un vinyle. Le premier serait apparu sur le disque des Beatles : Sgt Pepper Lonely Hearts Club Band … Après Chroquettes, pour petite chronique, ou rubriquettes, du nom de celles qu’il écrivait dans Fluide Glacial, Jean-Christophe Menu poursuit le récit de ses souvenirs en lien avec la musique et la BD. En noir et blanc, d’un trait rapide, il raconte ses concerts, ses rencontres… L’histoire du Rock à la mode autobiographique, signé Jean-Christophe Menu. Vivant, habile, captivant et instructif.

Détail d'une planche de "Lock Groove Comix" de Jean-Christophe Menu
Détail d'une planche de "Lock Groove Comix" de Jean-Christophe Menu / Fluide glacial

Jean-Christophe Menu, rencontré au Rencontres du 9e art d’Aix-en-Provence :

J’ai évité de mettre des notes de musique

J’essaye d’avoir un dessin qui aurait la même énergie que ce dont je parle - et mes goûts musicaux sont plutôt rock, garage, ou punk … C’est électrique, donc certains traits, peuvent rejoindre cette énergie-là. Ma plume devient l’instrument de musique. Ce n’est pas avec l’histoire que l’on raconte que l’on parvient à retranscrire la musique. C’est plutôt dans la manière dont on va le faire. Le lecteur va peut-être aussi avoir des émotions, des impressions musicales en me lisant.

C’est plutôt au niveau « du son » que ça se passe. Donc, j’essaye d’avoir « un son » en parlant de musique. Je fais attention à ma mise en page, et je veux un trait pas calme du tout, ni tranquille ni policé. Je laisse libre cours aux grimaces, aux mouvements, aux lignes qui partent un peu dans tous les sens. C’est plus à ce niveau-là que je m’estime musical, davantage que quand je vais simplement dessiner un groupe sur scène. Mais ce n’est pas évident comme alchimie. Surtout, je m’interdis dans une BD qui parle de musique, de dessiner des notes de musique. Jamais je ne cède à la facilité de mettre des notes de solfège. C’est réducteur, stupide et ça pourrait correspondre à une chansonnette, à de la musique classique ou autre. J’essaye de transcrire la musique par des spirales, et des traits.

Ecouter Jean-Christophe Menu :

Je joue sur l’identification

J’ai l’habitude de me mettre en scène dans mes BD. Je l’ai donc fait ici aussi. Je suis une espèce de vecteur. Me représenter en concert, ou simplement chez moi avec mes disques ou parler à la première personne, c’est peut-être une passerelle pour que le lecteur rentre dans mes oreilles.

Tout comme dans une BD d’aventure où le héros a intérêt à être un peu absent, à laisser du vide pour que l’imaginaire puisse le remplir, un peu comme Tintin. Peut-être que dans le genre autobiographique, c’est plus facile d’avoir une sorte d’avatar. L’écueil serait que ce soit trop neutre justement. Moi, mon avatar, j’essaye qu’il soit toujours plein. Je ne laisse pas de place au lecteur pour se mettre dedans. C’est ma place. Je ne suis pas Tintin.

Ecouter Jean-Christophe Menu :

_Lock Groove comix_ est paru chez Fluide Glacial

Alive de Luz

Jarvis Cocker représenté par Luz dans Alive
Jarvis Cocker représenté par Luz dans Alive / Futuropolis

En noir et blanc, sur le vif, Luz a chroniqué la musique rock. Pendant 20 ans, pour Charlie Hebdo, Les Inrockuptibles, Tsugi grâce aux conseils avisés de Cabu, qui lui avait appris à dessiner in situ… Ses planches sont réunies dans une magnifique somme. Luz raconte, entre autres, les foules agitées des concerts d’Iggy Pop, de Motörhead... En guise de respiration, il a inséré les dessins de ses conversations avec son bébé et ses tentatives de transmission de sa passion musicale. Pour décrire la musique, Luz, comme Jean-Christophe Menu, gonfle son trait à l’énergie. Ça réveille des souvenirs, et c’est efficace : sitôt refermé le livre, on se rue sur sa discothèque.

Alive de Luz est paru chez Futuropolis

►►►ET AUSSI I Les précédents livres de Luz O vous frères humains, Catharsis et Puppy

Plus de BD qui traitent de la musique :

Billie Holiday, BB King, Fats Domino, Mickel Jackson… De petites vignettes aussi belles qu’instructives classées par ordre chronologique pour raconter l’histoire de la musique noire. Sur le même principe que Le petit livre de la bande dessinée, le livre de Brüno et Bouhris couvre une large période, de 1619, l’arrivée des premiers esclaves noirs à la mort de Prince en 2016. Très instructif, Le petit livre présente pour chaque année les faits marquants musicaux les disques emblématiques et un focus sur l’un d’entre eux. Une mine d'informations, agréable et passionnante.

Le petit livre Black musicde Brüno et Bouhris est paru chez Dargaud

D'autres BD qui évoquent la musique

Articles liés
Culture
Initiales DD
19 octobre 2017
Culture
Les flibustières
19 octobre 2017
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.