L'avenir de notre planète, la force d'un silence, le pouvoir des images, mais aussi le langage, la danse, le cinéma ou Beethoven, les invités de Boomerang cette semaine ont quelques points en commun.

Le best of de Boomerang
Le best of de Boomerang © Getty

Joséphine Dumoulin vous propose le Best-of de Boomerang de cette semaine, à partir des entretiens d'Augustin Trapenard :

9 min

Le best of de Booemrang - 1er novembre 2019

Par France Inter

Jean-Claude Carrière

Il a signé de nombreux chefs d'œuvre du septième art : Belle de Jour, Danton, Valmont, ou encore Cyrano de Bergerac ! pour n'en citer que quelques-uns. Dans un livre qui vient de paraître, il raconte ces 60 ans de création aussi bien théâtrale que cinématographique. Avec Augustin Trapenard, il parle d'écologie, d'image, de langage, de foi et de la nécessité de raconter des histoires.

Confondre la Terre et le Monde me parait la grande menace d'aujourd'hui.

📖 LIRE - Ateliers de Jean-Claude Carrière (Odile jacob)

Ludmila Pagliero

Danseuse étoile depuis 2012, elle est, avec Carolyne Carlson, la seule artiste étrangère à avoir décroché ce titre suprême. Elle est actuellement dans Body & Soul de Crystal Pite, à l'Opéra Garnier jusqu'au 23 novembre 2019. Elle évoque avec Augustin son parcours atypique.

Le corps du danseur, c'est son pire ennemi et son ami. Il y a moi et il y a mon corps. Il me parle tous les jours quand il se réveille. Des fois, ça marche tout seul. Des fois, on se bat.

Bruno Solo

Il est venu parler d'art et d'histoire avec Augustin. Passionné d'art, d'histoire et de littérature, on se souvient qu'il y a deux ans il avait prêté sa voix sa voix à la série documentaire La guerre des Trônes sur France 5. Un livre, dont il signe la préface, en a été tiré et vient de paraître.

Ce qui m'a toujours agacé, c'est que l'on s'arrête à des solutions simples pour des problèmes complexes.

📖 LIRE - La guerre des Trônes (Beaux livres Larousse)

La guerre des Trônes
La guerre des Trônes / Larousse

Mona Chollet

Journaliste et essayiste, elle interroge le féminin autant que le réel et les fantasmes. Son dernier livre dans lequel elle se penchait sur l’histoire niée et méconnue des "Sorcières" a été un succès. Avec Augustin elle revient sur l'obsession du voile, et la chasse aux sorcières et parle de vieillesse, d'imagination et de la possibilité d'un autre monde.

Le simple fait de comprendre que de demander à une femme d'être mince, c'est lui demander de prendre peu de place, ça ne m'a pas libérer complètement de la question de la minceur, mais ça me donne un garde fou minimum.

📖 LIRE - Un extrait de Sorcières, la puissance invaincue des femmes

Daniel Barenboim

Il a fait de la musique un instrument de paix. Pour quelques jours à la Philarmonie de Paris, il célèbre Beethoven. Avec Augustin, il parle du compositeur qu'il aime tant. Mais aussi de Brahms et de curiosité.

On oublie la force du silence en musique. Le silence avant la première note et le silence dans certains moment de l'oeuvre.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.