Corto Maltese s’expose Gare d’Austerlitz à Paris pour ses 50 ans et en attendant la sortie du prochain album, "Equatoria", fin septembre signé Juan Díaz Canales et Rubén Pellejero

Corto Maltèse, le héros d'Hugo Pratt, Gare d'Austerlitz à Paris
Corto Maltèse, le héros d'Hugo Pratt, Gare d'Austerlitz à Paris © Radio France / AD/France Inter

Escale à Austerlitz pour Corto. Sur la façade du parterre de la Gare d’Austerlitz, coté Seine, le célèbre marin d’Hugo Pratt, les yeux mi-clos sous sa casquette pointe son regard mystérieux sur les passants. A ses côtés : Raspoutine, l’ami-ennemi, et d’autres personnages fameux de la BD créée le 10 juillet 1967.

Corto Maltese icone glamour, Gare d'Austerlitz à Paris
Corto Maltese icone glamour, Gare d'Austerlitz à Paris © Radio France / France Inter

Six facettes de Corto Maltese

Plus loin dans la gare, le héros mythique se présente : pirate sentimental, ce chevaleresque citoyen du monde arpente la planète, naviguant entre légendes et réalité. Il est à la fois une icône glamour et un espion malgré lui…

Sur de grandes bâches dissimulant les travaux de rénovation de la gare parisienne, les cases d’Hugo Pratt en noir et blanc et en aquarelles de couleurs se déploient, agrandies. Pas d’originaux ici, mais une très jolie mise en bouche pour qui ne connaîtrait pas l'univers de Corto. Une très plaisante immersion dans l’univers de ce marin plus habitué aux bateaux qu’aux trains.

Dans l'exposition Corto Maltese Gare d'Austerlitz à Paris
Dans l'exposition Corto Maltese Gare d'Austerlitz à Paris © Hugo Pratt
Dans l'exposition Corto Maltese Gare d'Austerlitz à Paris
Dans l'exposition Corto Maltese Gare d'Austerlitz à Paris © Hugo Pratt
Dans l'exposition Corto Maltese, Gare d'Austerlitz à Paris
Dans l'exposition Corto Maltese, Gare d'Austerlitz à Paris © Hugo Pratt/Casterman
Image dans l'exposition Corto Maltese à la Gare d'Austerlitz à Paris
Image dans l'exposition Corto Maltese à la Gare d'Austerlitz à Paris © Corbis / Hugo Pratt/AD/France Inter

D'autres expositions BD à voir cet été

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.