Dans le cadre du Festival d'Automne à Paris, la chorégraphe Eun-Me Ahn présente Dancing middle-aged men au MAC de Créteil.

Personnalité excentrique de la danse en Corée du Sud, débordante d’énergie, charismatique, Eun-Me Ahn incarne autant par son physique, que dans son style, un courant chorégraphique engagé, empreint de cosmopolitisme et ouvert aux rituels de la célébration. Après un passage remarqué à New York, elle revient en Corée et signe la cérémonie d’ouverture de la coupe du monde de football en 2002.

Dancing middle-aged men de Eun Me Ahn
Dancing middle-aged men de Eun Me Ahn © Youngmo Cho
Dancing middle-aged men de Eun Me Ahn
Dancing middle-aged men de Eun Me Ahn © Youngmo Cho

Militante expansive de l’indifférenciation des sexes, Eun-Me Ahn croise, dans ses inspirations, légendes, traditions et pop culture pour proposer un regard très vivant sur la société coréenne autant valorisée que questionnée. Elle signe cette pièce comme une fable épique ultra tendance, une aventure générationnelle.

Dancing Middle-Age Men appartient à une trilogie de pièces, toutes présentées dans le cadre duFestival d’Automne à Paris pour l’année France-Corée avec Dancing Grandmothers et Dancing Teen teen. Dans ses portraits dansés, Eun-Me Ahn interroge avec humour tous les âges de la vie.

Dancing middle-aged men de Eun Me Ahn
Dancing middle-aged men de Eun Me Ahn © Youngmo Cho

A Créteil où elle tenait à jouer, elle met en scène la mémoire sensible les hommes mûrs à travers la recherche des gestes de leur enfance.

Distribution

Chorégraphie, mise en scène, scénographie et costumes, Eun-Me Ahn Musique, Younggyu Jang Conseil artistique, Chun Wooyong Lumière, Jang Jinyoung Vidéo, Tae Suk Lee Costumes et décors,Yunkwan Design Avec Eun-Me Ahn, Wan Young Jung, Nam Hyun Woo, Youngmin Jung, Si Han Park, Hyekyoung Kim, Jihye Ha, Ee Sul Lee, Hyo Sub Bae Les Middle-Aged Men : Dong Suk Oh, Do Kyun Kim, Sung Yeul Sung, Jung Gul Won, Hee Moon Lee, Tae Won Lee, Jung Kang Yoon, Jeon Hwan Cho, Byoung Gun Park, Yun Woo Chung, Seung Yup Lee // Saxophone, Seung Gu An.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.