La maison Sotheby's à Londres crée la sensation jeudi et vendredi en vendant aux enchères des pièces exceptionnelles d'art moderne et contemporain, rassemblées par David Bowie.

Salle d'exposition de la collection Bowie chez Sotheby's Londres
Salle d'exposition de la collection Bowie chez Sotheby's Londres © Reuters / Hannah Mckay

Les amateurs d'arts londoniens n'ont parlé que de ça ces dernières semaines: il fallait absolument aller chez Sotheby's jeter un œil à la collection David Bowie. Dix jours d'exposition publique avant la vente aux enchères qui commençait ce jeudi soir 10 novembre.

Les quelques 400 œuvres mises en vente, 10 mois après la mort de la rock star britannique, ne sont qu'une partie de l'impressionnante collection amassée par Bowie, l'un des tempéraments artistiques les plus géniaux de son époque, et que l'on découvre passionné d'art moderne et contemporain. C'est un David Bowie au goût très sûr, curieux et fin connaisseur des grands courants créatifs du XXe siècle, qui se révèle dans le classieux catalogue de la vente aux enchères.

On y décèle en particulier une fidélité aux artistes britanniques des dernières décennies, avec en vedette l'enfant terrible de l'art contemporain outre-Manche, Damien Hirst. Les deux hommes étaient amis, créaient en commun, s'inspiraient l'un l'autre. Plusieurs œuvres mises en vente témoignent de cette amitié, la plupart ayant été réalisés par Hirst spécialement pour Bowie.

Mais l'oeuvre qui fera tourner la tête aux acheteurs de Sotheby's, c'est "Air Power", de Jean-Michel Basquiat, oeuvre peinte en 1984 quand le new-yorkais était au sommet de sa maturité artistique, et qui devrait dépasser allègrement les 4 millions d'euros.

La curiosité du Bowie collectionneur nous entraîne à travers les styles les plus novateurs du siècle dernier. On y retrouve Marcel Duchamp, Graham Sutherland, Frank Auerbach, Francis Picabia, aussi bien que des sculptures africaines ou des pièces de design "pop". Des trésors que l'homme derrière Ziggy Stardust a accumulé pendant près de 50 ans, puis gardé précieusement, n’acceptant de la montrer au public qu'à de très rares occasions.

La totalité de la collection est estimée à une valeur de 12 millions d'euros.

Le dialogue avec les artistes était essentiel dans la création de David Bowie, rappelle Sotheby's dans cette vidéo publiée sur Youtube:

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.