1999, souvenez-vous : l’éclipse, la peur du bug de l’an 2000, le naufrage de l’Érika, la fusillade de Colombine, la mort de Stanley Kubrick, « Rosetta » des frères Dardenne, palme d’or à Cannes, et « Clandestino » de Manu Chao.

Conséquence de la nomination de Jean-Marie Cavada en novembre précédent à la tête de Radio France, un nouveau directeur est nommé en avril à France Inter. Jean-Luc Hees , précédemment directeur de la rédaction, devient directeur de France Inter. Il abandonne au printemps « Synergie » , son émission quotidienne. « La partie continue » d’Albert Algoud prend la suite dès le 26 avril.

En septembre, de nombreux nouveaux rendez-vous voient le jour sur l'antenne.Chez nous à France Inter, on privilégiel’ouverture sur le monde sous l’angle culturel, avec la création de Cosmopolitaine. L’émission hebdomadaire du dimanche est le magazine des cultures plurielles. Ancienne de l’équipe de l’Oreille en coin , l’animatrice et écrivaine, Paula Jacques présente l’œuvre d’un artiste, ou d’un écrivain étranger.

Toujours dans le but d’être une fenêtre sur le monde, France Inter lance en 1999 son magazine de la rédaction : Interception , un rendez-vous de reportage hebdomadaire dominical de 45 minutes. Le rédacteur en chef est Simon Tivolle A l’époque déjà, les drames de l’immigration étaient d’actualité. En décembre 1999, Alain Le Gouguec lance le dossier « Cap sur Conakry » de Véronique Rebeyrotte :

Pascale Clark entame en 1999 une nouvelle série de revues de presse auxquelles elle donne un nouveau ton. Ici en 2001, elle commente le savon passé aux journalistes lors la visite officielle du Premier ministre Lionel Jospin au Brésil :

Entre 1999, et 2006, Stéphane Paoli anime le 7/9, et deux des principaux rendez-vous de cette tranche matinale. Dans Question directe , les auditeurs posent à 8h40 leurs questions aux invités. Ci-dessous après un superbe lancement qui plante le décor, le présentateur donne la parole à l’invité du jour : François Hollande, premier secrétaire du Parti Socialiste, est interrogé sur le réalisme économique de gauche après une déclaration de Lionel Jospin, Premier ministre, à La Rochelle :

Prix du livre Inter 1999 - France Inter a 50 ans
Prix du livre Inter 1999 - France Inter a 50 ans © Radio France

Cette année-là, c’est l’écrivain Jean-Marie Le Clézio , qui décerne le Prix du Livre Inter à En attendant le vol des bêtes sauvages d’Ahmadou Kourouma . L’auteur ivoirien décédé en 2003 proposait un roman critique sur les dictatures africaines. Un chef d’État d’un pays imaginaire Koyaga écoute ses louanges de la bouche d’un griot sans comprendre l’ironie de ses propos.

La campagne de publicité de cette année confirme le parti pris de la chaine d’ouvrir les esprits avec un slogan« Le cerveau n’a rien contre un peu d’exercice » :

Campagne 1999 - le cerveau...- France Inter a 50 ans
Campagne 1999 - le cerveau...- France Inter a 50 ans © Radio France

Et à la rentrée de septembre, on affirme notre indépendance avec des affiches-slogans engagées :

Campagne 1999 - slogans - France Inter a 50 ans
Campagne 1999 - slogans - France Inter a 50 ans © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.