La mort du créateur a été annoncée ce mardi. Figure incontournable de la mode, il savait aussi comment créer l'événement et attirer l'attention du grand public.

Karl Lagerfeld est décédé ce mardi 19 janvier
Karl Lagerfeld est décédé ce mardi 19 janvier © AFP / FRANCOIS GUILLOT

Karl Lagerfeld est mort ce 19 février 2019 à Neuilly-sur-Seine. Le couturier et photographe, était l'un des plus célèbres créateurs de la mode française. Même s'il a toujours laissé planer le doute sur son âge, il est probablement né en 1933 à Hambourg.

Il était le directeur artistique de la maison de haute couture Chanel à Paris à partir de 1983, de la maison italienne Fendi à Rome à partir de 1965 et de sa propre ligne à partir de 1984. Il laisse derrière lui une œuvre colossale et une empreinte indélébile sur la mode française. Au fil des années, il dépoussière la maison de haute-couture et innove.

Il "crée" Inès de la Fressange

Dans les années 1980, il repère dans la maison Chloé (dont il est le directeur artistique à ce moment-là) le mannequin Inès de La Fressange, fasciné par sa ressemblance avec Coco Chanel. Inès de la Fressange signe alors le premier contrat d'exclusivité avec une maison de haute couture.

Le top model Inès de la Fressange et le styliste Karl Lagerfeld lors du défilé Chanel en juillet 1987 à Paris
Le top model Inès de la Fressange et le styliste Karl Lagerfeld lors du défilé Chanel en juillet 1987 à Paris © Getty / Daniel SIMON

Il défile sur la Grande Muraille de Chine

En 2007, la maison de haute couture italienne Fendi organise un défié de mode sur l'une des sept merveilles du monde, la muraille de Chine.

Karl Lagerfeld est alors chargé d'orchestrer cet événement, où près de 90 mannequins asiatiques et caucasiennes défilent, dévoilant la future collection automne/hiver 2007.

Collection Fendi automne/hiver 2007 sur la Grande muraille de Chine
Collection Fendi automne/hiver 2007 sur la Grande muraille de Chine © Getty / Lucas Dawson

Il porte un gilet jaune

En 2008, Karl Lagerfeld s'associe à la Sécurité routière. Le gouvernement rend obligatoire la possession d'un gilet jaune et d'un triangle dans chaque véhicule en circulation. Le créateur accepte d'endosser le gilet jaune dans une campagne publicitaire de sensibilisation. 

La Sécurité routière a donc rendu hommage à Karl Lagerfeld mardi sur Twitter :

Il dépoussière le tailleur bourgeois

Gabrielle Chanel a inventé le tailleur en tweed gansé. Révolutionnaire dans les années 50, il devient au fil des années le vêtement des femmes bourgeoises, un peu guindées. Dès son arrivée chez Chanel, Lagerfeld le modernise. Le tailleur reste l'emblème de la maison Chanel.

Ines de la Fressange en tailleur signé Karl Lagerfeld défile à paris pour la collection Chanel automne-hiver 1985
Ines de la Fressange en tailleur signé Karl Lagerfeld défile à paris pour la collection Chanel automne-hiver 1985 © AFP / Pierre Guillaud

Il milite pour le denim 

Lagerfeld a toujours affiché son attrait pour le jean. En 2007, il dévoile une nouvelle collection denim composée de matières jeans. Jupes, pantalons, vestes en trois couleurs : le noir, le gris et le bleu.

En 2018, il annonce sa collaboration avec le fabricant italien Giada pour la fabrication et la distribution de la nouvelle ligne Karl Lagerfeld Denim en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

Collection Chanel prêt à porter automne-hiver 2004-2005
Collection Chanel prêt à porter automne-hiver 2004-2005 © Getty / Michel Dufour

Il signe la première collaboration d'un créateur avec H&M

En 2004, Lagerfeld s'associe au géant suédois H&M. Plus tard, d'autres créateurs comme Isabel Marant et Moschino le suivront.

H&M s'associe à Karl Lagerfeld en 2004
H&M s'associe à Karl Lagerfeld en 2004 © Getty / Sean Gallup

Il rhabille la bouteille de Coca Light

En 2010, Lagerfeld rajeunit la bouteille du célèbre soda. Les exemplaires sont vendus en exclusivité dans le concept store de luxe et élitiste  Colette. 

La bouteille de Coca light signée Lagerfeld
La bouteille de Coca light signée Lagerfeld © AFP / BERTRAND LANGLOIS

Il se raconte dans un documentaire

En 2013, il apparait dans le documentaire Karl Lagerfeld se dessine de Loïc Prigent diffusé sur Arte dans le cadre d'une soirée qui lui est consacrée, le couturier se raconte avec ses feutres...

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.