Dans le plan de déconfinement annoncé par Édouard Philippe jeudi, les "petits" musées sont autorisés à rouvrir à partir de lundi. Certains laisseront passer un peu plus de temps avant d'ouvrir de nouveau leurs portes au public.

Le Louvre Lens devrait rouvrir ses portes le 3 juin prochain
Le Louvre Lens devrait rouvrir ses portes le 3 juin prochain © Maxppp / OLIVIER BOITET / PhotoPQR / Le Parisien

Ils sont parmi les premiers lieux à avoir vu leurs entrées restreintes, puis à fermer : les musées vont eux aussi pouvoir recommencer à accueillir du public, à partir de ce lundi 11 mai. Une réouverture qui sera progressive : seuls les "petits musées" seront autorisés à ouvrir dans un premier temps. Une expression vague détaillée jeudi par Christophe Castaner, qui a évoqué les musées "n'entraînant pas d'importants déplacements" - et la condition nécessaire de respect des règles sanitaires, notamment de distanciation. 

Malgré l'autorisation qui mentionne le 11 mai comme date de réouverture, tous les (petits) musées et monuments historiques ne rouvriront pas forcément à cette date - certains préférant par exemple attendre le début de leur prochaine exposition. Voici le calendrier des réouvertures que nous avons, pour l'heure, recensées. Un calendrier qui sera confirmé - ou non - début juin, en fonction de la situation sanitaire.

11 mai

C'est donc la date fatidique pour les "petits" musées - y compris les musées nationaux, autorisés à rouvrir. Plusieurs ont ainsi annoncé ces dernières heures leur réouverture prochaine. Entre bien d'autres, le musée des Beaux Arts à Agen, le musée Girodet à Montargis, le musée Cinéma et Miniature à Lyon, ou encore le domaine Pommery à Reims, qui héberge des expositions temporaires d’art contemporain.

Mais certains resteront donc fermés, sur décision de leur direction : c'est le cas par exemple du Musée des Beaux-Arts et de la Dentelle, à Alençon, dont la conservatrice a expliqué qu'il ne "semble pas opportun de faire revenir les agents et le public avant que le protocole sanitaire soit définitivement validé".

Plus tard en mai

Pendant cette première phase de déconfinement, certains musées autorisés à ouvrir dès le 11 mai attendront quelques jours de plus pour rouvrir leurs portes : 

  • À Paris, l’Institut Giacometti rouvre ses portes le 15 mai, avec une billetterie exclusivement en ligne. 
  • Le Musée Soulages rouvrira le 21 mai, à Rodez, limitant sa capacité d'accueil à 100 personnes à la fois.
  • La Manufacture, à Roubaix, musée consacré au Textile, recevra ses visiteurs à partir du 22 mai dans un premier temps avec des horaires restreints, selon La Voix du Nord.
  • Lafayette Anticipations, le centre d’art contemporain de la Fondation Galerie Lafayette situé à Paris, vise une réouverture pour le 25 mai avec la prolongation de son exposition temporaire jusqu’en septembre. 
  • Le Musée de Grenoble devrait rouvrir le 27 mai, sous réserve d'une nouvelle évaluation des conditions sanitaires trois jours avant cette date.

A partir du 2 juin

Le début du mois de juin marquera l'entrée, si les indicateurs sont favorables, dans la deuxième phase de confinement. Le sort de l'ouverture de nouveaux établissements devrait alors être fixé à ce moment-là. Parmi les lieux qui préparent leur réouverture pour cette date : 

  • Le Musée Marmottan-Monet à Paris - “sous réserve que la situation à date le permette toujours“ est-il précisé. 
  • Même chose pour la Collection Lambert à Avignon qui lancera sa programmation d’été le 2 juin si les autorités le permettent.

De même, le Louvre-Lens s'est donné l'objectif, si les conditions le permettent, de rouvrir sa Galerie du temps le mercredi 3 juin. L'exposition temporaire "Soleils noirs" ouvrira une semaine plus tard, le 10 juin - initialement elle aurait dû commencer fin mars. 

A Paris, l’Atelier des Lumières et le musée Jacquemart-André (gérés par le même opérateur, Culturespaces), et les Carrières de Lumières aux Baux-de-Provence sont encore en attente d’une date de réouverture officielle mais visent également le 2 juin. 

Un peu plus tard dans le mois, le Centre Pompidou-Metz devrait rouvrir le week-end du 13 juin. 

16 juin pour les musées de la Ville de Paris

Si toutes les conditions sanitaires sont respectées, la ville de Paris lancera le 16 juin la réouverture de ses musées - les plus grands d'entre eux ne seront rouverts que de façon partielle. Ainsi, le Petit Palais (qui fait face au Grand) rouvrira ce 16 juin mais seulement pour l'exposition "La force du dessin, chefs-d'oeuvre de la collection Prat". 

Les autres musées municipaux (Musée Bourdelle, Musée de la Libération de Paris, Musée du Général Leclerc, Musée Jean Moulin, Musée de la Vie Romantique, Maison de Balzac) devraient aussi rouvrir à cette date. Les expositions qui y étaient présentées avant la fermeture seront prolongées. 

Fin juin

D’autres musées ouvriront encore un peu plus tard au mois de juin : 

  • Le domaine des Étangs à Massignac en Charente ouvrira en proposant une exposition consacrée à Yves Klein à partir du 25 juin. 
  • A La Défense, l’exposition temporaire annuelle en plein air Les Extatiques devrait commencer le 26 juin et se poursuivre jusqu’au mois d’octobre. Une partie des animations de cette manifestation se dérouleront aussi à la Seine Musicale de Boulogne-Billancourt. 

Juillet

Dans la capitale, le Musée d'Art Moderne et le Musée Cognacq-Jay, eux aussi gérés par la Ville de Paris, ne rouvriront que mi-juillet - et leurs expositions temporaires ne seront présentées qu'à l'automne. 

C'est aussi dans cette période de vacances que l'on pourra espérer une réouverture, sous conditions sanitaires, des plus grands musées que sont Le Louvre, le Musée d'Orsay, le Centre Pompidou ou le Palais de Tokyo, le Musée Maillol, mais aussi le Mucem à Marseille, le Fonds Hélène et Edouard Leclerc à Landernau ou encore les Bassins de Lumière, nouveau lieu d’art à Bordeaux. 

Septembre ou plus tard

Certains musées prévoient d'ouvrir encore plus tard : par exemple à Paris, le Palais Galliera (musée de la mode), le Musée Carnavalet consacré à l'histoire de Paris et la Maison de Victor Hugo étaient en travaux, leur ouverture n'aura donc lieu que bien plus tard. Même sort pour le Musée Zadkine qui rouvrira à l'automne avec une exposition Chagall-Zadkine, ou encore la Bourse de Commerce qui hébergera la Fondation Pinault, qui devait ouvrir initialement en juin et dont le lancement a été reporté au printemps 2021. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.